Partagez | 
 

 Les illusions perdues (POV Démétri, Jane, Dracula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus Volturi saison 1

avatar


Messages : 409
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

MessageSujet: Les illusions perdues (POV Démétri, Jane, Dracula)   Dim 16 Jan - 21:23

Le trajet jusqu’au château du Comte Dracula fut bien plus rapide que lors de mon dernier voyage, deux cents ans plus tôt. Quinze heures en voiture avaient suffit pour rejoindre la Roumanie au lieu des deux semaines que nous mettions habituellement en carrosse et le confort de la grosse BMW n’avait également rien de comparable aux chariots de bois cahotants de l’époque.

Le paysage, lui, restait identique à mes souvenirs. Éternel et inchangé, comme nous l’étions nous aussi les vampires. Des sapins peuplaient les flancs des montagnes aux sommets enneigés, d’où dévalaient de nombreuses cascades qui terminaient leur interminable chute à la surface d’un lac aux teintes émeraude. Le long de ses routes sinueuses perdues dans la forêt, il nous arrivait de croiser quelques paysans ramenant leurs brebis à l’étable ou affairés dans leurs champs et il me semblait que comme l’environnement, le peuple de cette partie retranchée du monde était resté à son état d’origine, oubliant l’évolution du monde moderne pour rester à un niveau archaïque. Dans le fond peu m’importait, mais il me fallait entretenir un minimum la conversation avec les deux vampires qui m’accompagnaient. Démétri et Jane…

- Nous y voila, dis-je quelques secondes avant que le GPS en fasse autant de sa voix électronique.

Le château se dressait, majestueux mais terrifiant, au delà d’un sentier bordé par deux grand précipices remplis de brume blanchâtre et il semblait entendre des grognements et des hurlements de loups. N’importe quel mortel se serait laissé prendre par l’illusion et aurait pris la fuite sans se poser de question, mais je savais que rien de tout cela n’était réel. Pourtant, même mes deux compagnons semblaient eux aussi sous le charme du pouvoir du comte Dracula.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chippenden.over-blog.com/
Démétri Volturi
Méfiez-vous des apparences ...

avatar


Messages : 197
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Les illusions perdues (POV Démétri, Jane, Dracula)   Sam 22 Jan - 15:47

Je conduisais la BMW depuis plusieurs déjà, bien naturellement, cela ne me dérangeait en rien. Nous nous rendions en Transylvanie afin de rencontrer le Comte Dracula. J’avais encore de grandes difficultés à réaliser ce qui se passait. Rencontrer l’illustre Dracula en personne et par chance, je faisais partie de ce voyage.

Comme nous l’avions décidé avec Marcus, Jane nous avait accompagnés, car malgré toute l’excitation qui m’habitait, Dracula restait un vampire dont il fallait se méfier. Et Jane correspondait parfaitement pour ce genre de mission, son pouvoir allait être fortement utile.

Le paysage qui se dessinait devant nous au fil des kilomètres devenait bien plus majestueux, mais également bien plus lourd et mystérieux. Il régnait ici une atmosphère malsaine. Pourtant cela ne semblait nullement perturber la population que je pouvais apercevoir. Au moins, il y avait de la nourrir, c’était le plus important.

- Nous y voila, annonça Marcus.

Enfin, le voyage toucha à sa fin. Un immense château dominait cette zone. Le Comte possédait de nombreuses terres, cela se justifiait par toutes ses années où il avait pu étendre son pouvoir. Plus nous nous approchions est plus l’ambiance était pesante et lugubre et cela me charmait. Il y avait un tel contraste avec le Palais de Volterra. J’aurais aimé vivre dans des terres si reculées et dans une demeure aussi sombre, cela ne m’aurait dérangé en rien. Le Comte Dracula semblait aimer la tranquillité et la solitude, ainsi perché, il dominait très nettement le territoire et vivait en ses lieux en tant que maître absolu.

- Il vit donc ici, intéressant. Il me tarde de le rencontrer enfin. Le Comte Dracula…

La grille était ouverte. La laissait-il tout le temps ainsi, ou l’avait-il fait pour nous ? Je l’ignorais bien naturellement, aussi, je la franchis et garai le véhicule dans une cours incroyablement grande. Allait-il se présenter à nous ou devions-nous partir à sa rencontre ?

- Que faisons-nous à présent ? demandai-je à Marcus.

Jane n’avait toujours rien dit depuis que nous avions atteint son territoire. J’espérais tout de même que ses lèvres se délient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi saison 1
Sadique au Visage d'Ange !
avatar


Messages : 73
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Les illusions perdues (POV Démétri, Jane, Dracula)   Sam 22 Jan - 16:41

    Transylvanie sonnait à mon oreille comme un mot qui relevait du fantastique et de l'étrange à la fois. Dracula était le comte ces lieux qui me semblait magnifiques avec ces montagnes enneigés, ce relief de la foret qui montrait que ce pays était très naturel, vu aussi les habitants qui étaient ici.
    Au fil de notre montée vers le château du Comte, nous pouvions voir quelques fois quelques paysans et leur bétail ou dans leurs champs. C'était une vision du monde différent de les mortels qui vivaient à Volterra.

    Restant assise, regardant par la fenêtre, je ne disais pas un mot,observant mais quand j'entendis que nous étions arrivés, je souriais en voyant la demeure qui se dressait devant nous. Terrifiante cela dit mais vraiment majestueuse aussi. Dracula devait beaucoup apprécier d'être ici enfin du moins moi, je le serais. Notre arrivée devait surement être attendu auprès de Dracula ... Une immense cour nous attendait, juste après avoir franchi le portail nous permettait de nous garer aisément. Subjuguée par les terres qu'il possédait, son château qui dominait toute la vallée et ses habitants, je pensais que c'était vraiment un endroit charmant.

    - Que faisons-nous à présent ? demandai Demetri à notre maître.

    Je me posais la même question cela dit. Le compte Dracula viendrait-il à notre rencontre ou c'étaient à nous de venir vers lui ?

    - Cet endroit est majestueux ... d'aileurs tout comme toi Demetri, il me tarde de le rencontrer ! me perdant dans la contemplation, puis écoutai ce qu'allait nous dire notre maître. Tout ici était lugubre mais à la fois fascinant et ce n'était pas moi qui allait m'en plaindre. Tout ce qui d'habitude effrayés les humains, me donnait le sourire à moi. Et il semblerait que le Comte domine ce vaste territoire qui nous entouraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracula

avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Les illusions perdues (POV Démétri, Jane, Dracula)   Dim 6 Fév - 12:48

Assis dans le salon privé de l'aile Ouest du château, je parcourais les lignes d'un livre qui avait bercé mon enfance. L'histoire d'un homme de la haute société qui tombe amoureux d'une jeune paysanne. Scénario tout à fait banale en ce vingtième siècle, mais la valeur sentimentale que je lui portais faisait de cet ouvrage le meilleur qui ne sera jamais écrit. Je l'avais lu plus d'un millier de fois, prenant toujours soin de ces pages si vieilles.

Je sentis l'odeur de Milo flotter dans la pièce voisine alors que je caressais pensivement la couverture du livre. Sachant qu'il attendait que je l'autorise à entrer, j'appelais mon serviteur avant de ranger soigneusement mon oeuvre fétiche. Il me laissa une lettre sur une petite table ronde qui comblait le coin à côté de la bibliothèque, je le remerciai puis il se retira en silence. En regardant la lettre, je sus toute suite de qui elle provenait. Je m'approchais le plus lentement possible, craignant qu'elle disparaisse si j'approchais trop vite. C'était comme devoir apprivoiser un animal sauvage, cette femme. J'avais peur qu'elle ne soit qu'illusion, peur que mes années d'éternité m'aient rendu fou.
Tout en douceur, je posais la main sur l'enveloppe. Elle était plus douce que d'ordinaire, et un léger parfum de brume, d'humidité - de forêt - flottait autour du papier. Je caressais les bordures avec tendresse, regardant cette chose insignifiante pour le monde des vampires comme si c'était la plus belle chose du monde. Même le livre de mon enfance semblait anodin à côté de cela.
Cependant, j'hésitais à l'ouvrir. Qui avait-il à l'intérieur ? Une lettre ? Que disait-elle ? Était-ce vraiment "cette femme" qui me l'avait fait parvenir ? Voilà plus de trois jours que je n'avais eu aucune visite de ces sbires, ni même la moindre trace de ce clan. J'avais seulement réussi à faire tomber mon illusion permanente autour du manoir, tellement j'étais obsédé par mes recherches. Heureusement, personne ne s'en était rendu compte, et j'avais pu rétablir l'illusion pas longtemps après. Mais aucune trace d'elle... C'était comme si elle avait disparu.

Je fus interrompu dans mes réflexions par un bruit de moteur. Une voiture montait au manoir. Le salon privé donnant sur la face Nord du manoir, je traversais, après avoir rangé le lettre à l'intérieur de ma veste, plusieurs pièces pour me retrouver devant une fenêtre donnant sur la cour intérieure. Une BMW, noire, imposante, vitres teintées, atteignait le début du sentier menant à ma demeure. Nul besoin de me poser la question sur l'identité de mes visiteurs.
Je commandais au portier d'ouvrir le portail et demandais à Milo de préparer quelques "douceurs" pour nos invités. Je marchais doucement jusqu'à la porte d'entrée, sachant que j'arriverais juste à temps pour les accueillir. Je prenais une grande inspiration, prenant l'air le plus naturel possible, calmant les questions incessantes qui envahissait mon esprit au sujet de la lettre. Je devais à tout pris leur montrer que je gérais la situation.

J'ouvris la porte après les avoir entendu parler, et prenant un air accueillant et joyeux, je me dirigeais vers eux.

- Mon cher maître, dis-je solennellement en m'inclinant devant lui.

Il n'était pas venu seul, bien évidemment. Jane et Démétri. Ses préférés en quelques sortes. Ils semblaient émerveillés par le lieu.

- Jane, Démétri, enchanté de vous rencontrer, les saluais-je avec un petit sourire.

Je les invitais ensuite à entrer à l'intérieur, désignant la porte en m'inclinant au passage de mon Maître.

- Ne restons pas dehors, il fait froid c'est temps-ci vous ne trouvez pas ? Entrez donc, je vous en prie !

J'aperçus Jane et Démétri échanger un regard légèrement surpris, mais ils suivirent docilement notre roi à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les illusions perdues (POV Démétri, Jane, Dracula)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les illusions perdues (POV Démétri, Jane, Dracula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Jane, la gaffe ... (pv Isabell / Libre)
» Jane Foster is in the place ! (Again)
» Je suis toi ▬ Jane
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal-Cullen :: ¤ ADMINISTRATION ¤ :: ~ Eternal Cullen saison 1~ :: Autres villes :: Transylvannie-