Partagez | 
 

 Un mystère alarmant [Jason,Aro,Cauis,Sulpicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Un mystère alarmant [Jason,Aro,Cauis,Sulpicia]   Mer 23 Fév - 19:50

J'arrivai enfin devant ce magnifique palais qui éveillait par la même occasion les souvenirs d'autres fois. Ce que je n'avais su oublié, il y a maintenant deux siècles de cela. Les structures et ornement du castel n'avait en aucun point changé. Toujours à l'identique tout comme l’armorie des Volturi fièrement représenté au-dessus de ses portes majestueuses. La nostalgie que de voir tout ceci s'empara de mon coeur. J'hésitais à y entrer, mais au final me laissa convaincre.
Je n'avais rien à craindre après tout. Je venais pour les informer d'un évènement qui les intéresserait en aucun doute et je repartirai sans doute avec les remerciements.
Si seulement cela suffisant à soulager les souffrances que mon coeur a traîné depuis si longtemps.

Je montais les marches les unes après les autres, me félicitant d'avoir choisit le meilleurs moment de la journée pour leur rendre cette visite. Le hall d'entrée était bondé de monde, des humains, tous sans exception. Je m'avançais jusqu'au fond de la pièce, sans me dévêtir et cachant mon visage de ce large foulard qui maintenait ma tête à couvert.

Je patientais là, devant l'entrée de ce couloir et je fixais ce panneau interdisant l’accès à toute personne étrangère au palais. Je me pris d'un rire que je forçais de contenir. Ils auraient pu remplacer cette interdiction par : " pénétrez dans l'abbatoire".

Jusque là, tout était bon pour moi. Je me remémorais lentement des lieux. Mais le palais était un véritable labyrinthe pour ceux qui ne le connaissait pas.
Il ne fallut qu'une trentaine de seconde pour le voir arriver. Il s'agissait certainement d'un membre de la garde royale, vu se tenue vestimentaire, ce genre de manteau à capuche. Je trésaillis. Rien que cette qualification me donnait des sueurs froides. Pff des vampires aux pouvoirs dégoûtants composaient cette garde qui faisait leur fierté et les avaient rendu arrogant.
D'après le peu de chose que je pus voir de son visage caché sous cette capuche, je ne le connaissais pas. Il ne me disait rien. C'était une aubène pour moi. En espérant, qu'il n'était pas en possession d'un pouvoir censé discerné les réels motivations sur ma venue à Volterra.
Il arriva à quelques mètres de moi, puis s'arrêtant, me questionnant de son regard froid.
Je pris donc la parole en italien sans plus tarder de manière à me rendre le plus crédible possible

-"Bonjour ! Je viens en paix, informer mes très chers rois d'évènement critique en Russie. "

Sans plus attendre, le vampire insensible lança en arrière sa capuche et je fis de même en me débarrassant de ce foulard. Il s'écarta et me fit signe du bras de le devancer. Je m'exécutais donc.


Dernière édition par Armand Théodula le Mar 1 Mar - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Un mystère alarmant [Jason,Aro,Cauis,Sulpicia]   Dim 27 Fév - 12:01

Deux audiences étaient prévues aujourd'hui. La première avait déjà commencé depuis une vingtaine de minute déjà. Je veillais donc à la protection ainsi qu'au désir de nos rois au côté de Félix et Démétri. Mes deux compères avaient capturé ce vampire qui se croyait au-dessus de tout. Ignorant les lois essentielles pour notre survie en prenant énormément de risque.
Ce genre d'audience, j'en avais l'habitude. Je savais déjà la décision que prendraient nos rois au final. Cela dit, ce n'est pas si difficile de savoir, il est très rare que les Volturi offrent une seconde chance, surtout en commettant de tels actes.
Mais voilà, le monde ne pardonnera jamais notre existence et une justice intransigeante est plus que nécessaire. La peur que nous, "Volturi", représentions au sein du monde des vampires était une excellente chose. Sans nous, il est certain que notre existence serait mise au grand jour depuis déjà une décennie. Mais apparemment, cela ne suffisait pas, puisque que chaque jour, nous découvrions des délits impardonnables à la seule conséquence : "notre perte." C'est donc sans le moindre remord que nous autres, membre de l'armée ou de la garde royale ainsi nos rois exécutions ces taches avec une ferveur inébranlable.
Cela-dit, ce jour était un peu plus particulier. La décision finale devrait se passer de Marcus qui avait certainement une affaire urgente à régler. Mais aussi, la présence exceptionnelle de notre reine, l'agréable Sulpicia, qui m'avait offert une amitié des plus flatteur. A vrai dire, je ne comprenais pas trop le pourquoi de sa présence. Bien que cela me regardait en rien, j'étais très curieux de connaître les raisons. J'aurais surement les réponses à tout ceci un peu plus tard.

Le verdict final n'avait pas encore lieu, lorsqu'un vampire de garde pénétra discrètement dans la salle des trônes. Sa venue annonçait sans aucun doute l'arrivée du vampire dont la deuxième audience concernait, ou bien un problème. Il n'y avait aucune raison de déranger les rois.
Je me retournais vers eux, de manière à capter leurs attention, me proposant sans dire le moindre mot de m'en occuper. Cauis porta son regard sur moi et me fit un signe de tête. Je lui répondis d'un signe de tête respectueux et quittai la pièce discrètement.
Le vampire dont j'ignorai encore le nom m'informa sur la présence d'un vampire au hall d'entrée. Le congédiant, je descendis les marches afin de rencontrer notre hôte tout en faisant retomber ma capuche sur ma tête. Le bruitage infernal de ces humains résonnait dans ma tête, aussi bien que des précautions étaient nécessaire. J'enfilai donc également mes gants, tout en allant à sa rencontre.
Traversant le dernier couloir, je le vis, revêtu de toute l'attirail nécessaire à la sortie d'un vampire en zone humaine. Même si nous autres ne craignons pas la température hivernale, je pus constater qu'il venait d'un pays dont les humains avaient pour habitude de se revêtir assez lourdement, puisqu'il portait encore un épais manteau. D'assez loin, je discernais des pliures crispées sur son visage, j'en aurais bien ris, mais je ne fis rien. Je me devais de démontrer une certaine sérénité et une assurance afin de décourager les plus mal intentionnés d'agir bêtement. Je ne connaissais rien de ce type, soit nous avions l'habitude de nous montrer arrogant, soit nous montrions une facette pas très accueillante. J'avais pour manie d'utiliser essentiellement la seconde option, l'arrogance n'était pas une chose que j'appréciais beaucoup en moi.

Je m'arrêtai devant lui et porta toute mon attention sur lui. Mon pouvoir était un privilège que j'usais sans même le remarquer, si bien qu'il faisait partie entièrement de moi. Quoiqu'il arrive, il restait toujours poser sur la personne dont mes yeux croisèrent.

Il me confirma le but de sa visite. C'était donc lui. La Russie... Posant mon regard sur sa tenue vestimentaire, je ne pus que confirmer ses dires. Des évènements critiques ? Ça m'avait l'air plutôt très intéressant tout ceci. Je m'écartai et lui fis un signe de la main afin de me devancer. Même si, j'avais pleinement conscience de la crainte que je pouvais inspirer, je n'aimais pas trop avoir de vampire inconnu dans mon dos, sans un coéquipier pour veiller à l'arrière. Restant à un mètre de lui légèrement sur le côté, je l'examinais. Il tentait de profiter de son avance sur moi, pour jeter un regard discret sur chaque couloir, chaque porte que l'on croisait. C'était la première fois que je voyais une telle curiosité. En général, les vampires que j'accompagnais, avaient l'esprit plutôt préoccuper par la rencontre avec les rois, mais pas cet individu apparemment. Bizarre...

Nous arrivâmes à l'entrée de la salle des trônes. Je le devançai et ouvrir les portes discrètement. Le jugement final n'était pas encore finit. Nous entrions tout deux et je l'arrêtai en posant ma main sur son épaule de manière à ce qu'il reste en retrait et vînt reprendre ma place de départ, plus prêt des rois. Il avait de la chance, il assisterait certainement à une splendide exécution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aro Volturi

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Un mystère alarmant [Jason,Aro,Cauis,Sulpicia]   Mer 23 Mar - 14:47

Pour une affaire très importante qui se déroulait dans le sud de l’Afrique, Marcus avait du s’absenter du palais pour quelques temps.
Seul avec mon frère Caius, nous allions aujourd’hui, devoir juger et régler deux des problèmes que certains gardes avaient eu la bonté de nous rapporter.

Cela faisait maintenant une vingtaine de minutes que j’écoutai ce jeune idiot se plaindre du fait de ne pas pouvoir exister comme il le souhaiterait. Il n’avait absolument pas conscience du fait que son attitude risquerait de mettre toute notre race en péril.

Plus qu’agaçais de devoir encore perdre mon temps pour une nouvelle histoire de ce genre, je me levai et avança lentement en sa direction. A cet instant, je vis un vampire de notre garde pénétrer dans la salle. Sans que je n’eus besoin d‘intervenir, Jason se dirigea immédiatement vers lui et sorti de la salle en sa compagnie. Je repris alors, là où je mettais arrêté et me posta devant le vampire agenouillai.

- Écoute moi bien, les lois sont ainsi et tu n’en as respecté aucunes d’entre elles ! Tu t’es nourri au grand jour et de plus sans effacer aucunes de tes traces !

Je fis un tour autour de lui et me retournai vers ma tendre épouse, Sulpicia, qui se tenait debout à côté du fauteuil vide de Marcus. Elle semblait totalement envoutée par ce qui se déroulait devant ses yeux.
Je regardai ensuite mon frère en lui faisant un signe de tête pour l’informer de ma décision.
De nouveau assis dans mon fauteuil, face à cet individu, je vis Jason pénétrer à nouveau dans la salle en compagnie cette fois d’un inconnu vêtu d’une tenue très différente de la notre. Je compris qu’il s’agissait sans doute de notre problème suivant.
Pour ainsi mettre un terme à cette première audience et montrer à ce nouvel individu comment nous réglions les choses sans aucun scrupule, je pris la parole.

- Pour ton comportement aussi insouciant et irrespectueux envers notre communauté, tu ne mérites aucune grâce de notre part !

Je me tournai alors vers Caius pour lui laisser la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulpicia Volturi

avatar


Messages : 201
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Quelque part dans le Palais des Volturi ...

MessageSujet: Re: Un mystère alarmant [Jason,Aro,Cauis,Sulpicia]   Ven 27 Mai - 17:14

Plus les jours défilaient, plus mon envie d'être aux côtés de mon époux lors de ses exécutions de vampires, grandissait. Puis, un jour, je ne pus me retenir d'en parler à ce dernier. Il a certainement dû comprendre ma curiosité de savoir à quoi il était confronté chaque jour. Après qu'il en ait parlé à ses confrères, je sus que j'allais très prochainement pouvoir exaucer mon "souhait"... Aussi ridicule soit-il.

Alors, ce jour-là, Aro me guida jusqu'à la Salle de Trônes, endroit où se déroulaient ces fameuses exécutions de vampires venus de quatre coins du monde, ayant enfreint la règle fondamentale des vampires : celle de cacher notre existence, aux humains.
Ce fut tout nouveau pour moi, et ce fut, par ailleurs, la première fois que je pénétrais dans cette pièce. Immense. Trois trônes destinés aux rois : Aro, Marcus, Caius.
Par ailleurs, Marcus, m'avait informé mon mari, s'était absenté pour une courte durée, absence dûe à un voyage ... A ce que j'eus compris.
Une fois rentrés dans la salle, mes gardes du corps, surpris de ma présence parmi eux à un tel moment, s'éloignèrent du chemin, pour nous laisser place.
Je remarqua que le siège de Marcus était vide, puis pris la sage décision de rester contre pendant toute la séance, sans bouger ni même intervenir.

On fit entrer le condamné. Il semblait déstabilisé. Je supposais qu'il savait le sort que l'on allait lui accorder...
Pendant plus de vingt minutes, ce dernier ne cessa de se plaindre sur son sort, en affirmant à tort et à travers sur son compte, sur le fait qu'il ne pouvait pas exister comme il voulait.
Aro, assis, semblait lassé de telles paroles. Il se leva et s'adressa à lui.

J'étais plus attentive et passionnée que jamais. Et ça, Aro le remarqua lorsqu'il se retourna, entre-autre, pour me jeter un bref coup d'œil.

Il était désormais du devoir de Caius d'agir. De se prononcer. D'annoncer le "verdict". Ou du moins, voilà ce à quoi je m'attendais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mystère alarmant [Jason,Aro,Cauis,Sulpicia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un mystère alarmant [Jason,Aro,Cauis,Sulpicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Créations de Jason
» Jason Derulo || Wallpaper || Gus' Art'
» Jason Allison
» Le mystère de l'Atlantide
» Stardust, le mystère de l'étoile.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal-Cullen :: ¤ ADMINISTRATION ¤ :: ~ Eternal Cullen saison 1~ :: Autres villes :: Volterra :: Palais des Volturi :: La salle de Trônes-