Partagez | 
 

 Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Sam 6 Nov - 23:28

Je revenais d’une chasse palpitante en cette fin de soirée. J’avais été gourmand en quittant deux cadavres d’humains dans une ville située au nord de Volterra nommée Firenze. Enfin rassasier, j’avais pris bien soins de maquiller les corps inertes et ainsi falsifier la scène du crime. Ainsi, je préservais le secret durement protégé. Nous avions pour habitude d’agir ainsi lorsque nous chassions, si l’on n’avait guère la possibilité de faire disparaître la dépouille de celui-ci.

Les Rois m’avaient donné la permission de quitter le palais temporairement, afin de chasser. Lorsque nous n’avions pas de mission, la chasse en solitaire était une très bonne distraction. Cela fait, je quittais cette décharge pour revenir sur mes pas et me rendre à Volterra.

Firenze était une ville très mouvementée cette nuit. La population de mortelle affluait dans les nombreuses rues de la ville. Comme si les soldes avaient commencé. Je traversais les rues, ni vu, ni connu, caché sous ma capuche qui retombait presque sur mes yeux rassasiés. Tandis que je marchais, je ne portais pas la moindre attention à ses humains stupides qui croisaient ma route, bousculant tous ceux qui eurent l’ânerie de passer beaucoup trop prêt de moi. Sans leurs porter un regard, et encore moins m’excuser… il ne manque plus que ça ! Mes quelques bousculades provoquèrent à certain moment la colère des passants. Tandis que certains la fermaient, d’autres raillaient dans leurs barbes. J’aimais bien les provoquer ainsi, rabaisser cette race inférieur. Aussi bien qu’il m’arrivait souvent d’agir ainsi. Mais voilà, pour la toute première, je fus soumis par l’un d’eux. Chose inexplicable.

Mon attention s’était portée sur cet humain là. Un homme ayant à peu près mon âge d’apparence. Je n’étais plus mettre de moi-même à cet instant. Enfin presque. J’aurais pu lutter, mais, j’étais aussi curieux de laisser venir cette étrange sensation. Donc, je fis profil bas. Et je me laissais soumettre, à m’écarter afin de ne pas perturber sa marche sereine et pitoyable. M’arrêtant pour le regardant passé… Je lui aurais bien mis un coup de croc dans la gorge.

Ceci dit, prit par cette curiosité, je décidais de le suivre. Je ne pourrais dire pourquoi, mais ce vaurien avait quelque chose d’étrange et j’étais déterminé à assouvir mon intérêt. Je fis demi-tour et le suivis, restant à une dizaine de mètres derrières lui.

Quelque instant plus tard, il pénétra dans une enceinte fortement illuminée de nombreux néons, gardée par deux vigiles. Il s’agissait d’un casino. Je le suivis. Il devait sans doute être un habitué, car il rentra sans passer par la file d’attente. Je restais là, un peu plus loin à observer le défiler. Nombreux sont les malheureux à ne pas être accepté par les deux hommes. Je discernais bien leurs propos. Cette soirée était destinée aux habitués. Comment puis-je rentrer, sans utiliser la force?

Une voiture luxueuse attira mon attention. Je là vis se garer sur le parking de l’enceinte et sur une place destiné aux habituer. Une jeune femme blonde légèrement vêtue sortie du véhicule. Voilà ma solution. Enfin, j’espérais. Je me dirigeais vers elle, rabaissant ma capuche. Et l’interpellant prétextant être moi aussi propriétaire d’une même voiture en série limitée. Fort heureusement, je mis connaissais en ce qui concerne les belles sportives. Je fis usage également de tout mon charme pour tenter de la charmer. Elle paraissait attentive au moindre mot qui sortait de ma bouche, et son large sourire qui ne s’effaçait pas, me portait à croire que c’était dans la poche. Nous passions une vingtaine de minute à bavarder. Je jetais tout les trente secondes de rapide coup d’œil en direction de l’entrée principal, afin de ne pas me risquer à perdre de vue le jeune homme responsable de ma venu en ces lieux. La jeune femme, Marianna m’avouant qu’elle était la fille du propriétaire, avait bien vu mes nombreux regard. Elle m’invita donc. « Quel charmeur je suis !!Twisted Evil » La sono au maximum, les nombreux danseurs sur la piste de danse. De nombreuse table d’où l’on pouvait voir des joueurs de poker et parmi eux, mon homme.

Mais voilà, il y avait un nouveau problème, Marianna qui ne me lâchait pas la semelle. Attrapant ma main, elle me conduisait à travers la foule, pour s’installer au bar. Elle m’offrit une boisson alcoolisée par l’intermédiaire de la barmaid, bien que je lui certifiais que je n’avais pas très soif. Tant bien que mal, je pus la convaincre d’assister à une partie de poker. Je choisissais bien entendu, la table en question et je fus ébranler par la grande somme que l’inconnu avait remporté.
Mais chose inexplicable, les joueurs adverses avaient parfois de très bonne main. Mais pour une raison que j’ignore, ils choisissaient toujours les plus mauvaises. Seraient-ils eux aussi soumis comme moi je l’étais ? C’était évident. Et s’il avait la capacité de manipulation ?
Je pensais à mes maîtres. Ils étaient désireux d’agrandir nos rang par des vampires exceptionnels tout comme nous, membres de la garde royale. Je me devais de les mettre au courant.

Je pus enfin me délivrer de la collante Marianna, en prétextant que j’avais une course à faire. A la seule condition de prendre son numéro de téléphone. Je pris bien soin de l’enregistrer… Marianna sera sans doute ma prochaine proie.


J’arborai les nombreuses marches qui conduisent au palais et une fois à l’intérieur, je me dirigeais d’une marche rapide à la salle de trône. Je croisais sur le chemin le majestueux Aro qui me faisait face. Le saluant respectueusement après avoir levé ma capuche je pris la parole, après qu'il m'ait donné l'ordre de me relever.

-« Maître, veuillez pardonner mon retard. Mais je pense avoir trouvé un humain, qui pourrait vous plaire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aro Volturi

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Jeu 2 Déc - 15:59

J’avais passé une bonne partie de l’après midi en compagnie de ma charmante épouse. Nos moments seul tous les deux étaient tellement rare par période, que malgré mon peu de tendresse envers autrui, j'essayai de paraitre le plus à l’écoute et le plus agréable possible envers ma femme.

Durant ces quelques heures, je lui avais fait un résumé plus que détaillé des dernières nouvelles concernant notre race et ainsi discuter avec elle de chacune de mes décisions.
J’aimais de temps à autre avoir l’avis de quelqu’un d’extérieur à mes frères, et qui choisir d’autre que ma belle Sulpicia.

Après cette belle après midi, je m’étais isolé sur un des nombreux bancs dans la cour du palais. J’aimais venir m’asseoir à cet endroit. Entouré de ces splendide par terre de fleurs et de cette petite lumière tamisé que procurait chacun des lampadaires, je pouvais m’y reposer et me sentir au calme. J’avais pour habitude de prendre avec moi un des nombreux ouvrages que j’affectionnais particulièrement.

Je passai mon temps à jongler entre le livre que je tenais entre les mains et le ciel devenu sombre rempli d’étoiles scintillante, que je n’en vu pas les heures passer. Il était temps pour moi de rentrer retrouver mes frères.

En route vers l’intérieur du palais je croisa sur mon chemin Jason. Celui-ci qui semblait venir de l’extérieur du bâtiment m'avait l'air plutôt pressé. A ma vu, il s’arrêta immédiatement et me salua respectueusement.

- Bonsoir Jason ! Tu ne rentre que maintenant mon ami ? Lui dis-je en faisant un signe de main pour qu’il se redresse.

-« Maître, veuillez pardonner mon retard. Mais je pense avoir trouvé un humain, qui pourrait vous plaire. »

La fin de sa phrase me surpris. Comment pouvait-il savoir quel humain m’intéresserai ou non ? Bref j’étais curieux d’en connaitre la suite.

- Parle ! Je t’écoute ! Qu’est ce qui te fait penser cela mon cher ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Lun 6 Déc - 12:19

Je marchais dans les rues de la ville. Habillé de façon classe. Ce soir, j'avais prévu une petite soirée au casino. Plus précisément d’entrer dans une soirée privée. Il y avait énormément de monde dans les rues de la ville, j’avançais tranquillement entre les gens. Les faisant se pousser de mon chemin grâce à mon don. Ce don qui était une chose essentiel dans ma vie.

Mon regard se baladait un peu partout et je repérais un homme qui bousculait certaines personnes. Mais bon, ça n’avait rien d’étrange. Beaucoup le faisait. Ce qui m’avait troublé c’était plutôt sa tenue. J’haussais discrètement les épaules avant de me concentrer de nouveau sur ma route. Quelques protestations dues à la colère des passants résonnèrent, sans doute, envers l’homme à la cape.

L’homme en question devait avoir à peu près mon âge. Il allait se retrouver sur mon passage. Je le fixais et si on faisait attention, on pourrait voir mes pupilles se dilater. Puis je pensais alors à son attention :

*Tu vas t’écarter et me laisser passer.*

Je répétais cette phrase deux autres fois dans ma tête. Il s’écarta me permettant de passer et de continuer toujours aussi tranquillement mon chemin. Quelques minutes plus tard, j’arrivais devant j’arrivai devant le bâtiment gardé par deux vigiles en costard/cravate. J’esquivais la file d’attente et me mit devant les gardes. Je les regardais fixement, il n’avait pas l’air décider à me laisser passer. Je les regardais l’un après l’autre et me concentra avant de leur dire.

Je suis Nathan Marquez et je suis un habitué. Vous allez me laisser passer sans rien dire car mon nom et sur la liste.

Mes pupilles s’étaient une nouvelle fois dilater. Les deux vigiles regardèrent la liste et hochèrent la tête. Ils se poussèrent et me laissèrent passer. J’entrais dans le casino et me dirigea vers le caissier. Je le persuadais que je lui avais donné de l’argent et il me donna des jetons correspondant à un demi-million d’euros.

Je m’éloignais des caisses et avançais parmi les nombreux clients et habitués du casino. La sono qui était au maximum diffusait une bonne musique. J’observais les filles qui dansaient sur la piste. Certaines étaient vraiment pas mal. Je leurs souris quand elles me regardèrent et continuais mon ascension dans la bâtisse.

J’allais à une table de poker et réussi à m’y faire invité. Je souris aux autres membres avant de commencer à jouer. Je me concentrais non pas seulement sur mon jeu mais aussi sur l’esprit des joueurs et du croupier les manipulant de telles sortes qu’ils perdent et que moi je gagne. Un nouveau joueur s’installa, je reconnu alors l’homme mystérieux que j’avais fait s’écarter de mon chemin dans les rues de la ville en venant ici. Je fronçais les sourcils mais ne m’en préoccupa plus que ça. Je devais rester concentrer sur la partie.

L’homme mystérieux finit par se lever et partir. Je mis fin moi aussi au jeu avant d’aller chercher mes gains. Je sortis du casino et repéra très vite l’inconnu. Je me décidais à le suivre de loin. Il avait vraiment eu une attitude bizarre. Après quelques instants nous arrivons devant le palais de Volterra. Je m’arrêtais devant et recula jusqu’à la fontaine m’asseyant sur le rebord et attendant que l’inconnu face de nouveau son apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Ven 10 Déc - 12:33

Je me redressai après qu'il me fit signe de me relever. C'était notre forme de politesse chez nous, serviteurs. Marquant par cette acte notre soumission à leurs règnes éternels. Il prit un air surprit. Comme s'il semblait être étonné par ma découverte. A moins que je m'étais mal exprimé en lui faisant croire une chose qui n'avait pas lieu d'être. Bref, je n'ai jamais été à l'aise lors de discussion avec les rois et surtout Aro. Craignant parfois d'être mal compris,car leurs grandeurs me déroutait parfois. D'autant plus que je trainais derrière moi une énorme envie de leurs amener satisfaction et ainsi leur plaire. Mais bon, mon passé accompagné de la plus fidèle des solitudes ne m'aidait pas beaucoup sur ce point là. Je fis comme si de rien n'étais me concentrant sur ma découverte.

-"Parle, je t'écoute ! Qu'est ce qui te fait penser cela mon cher ?"

Comme à son habitude, Aro exprimait une attitude sereine, aussi bien dans sa gestuelle que dans sa façon de s'exprimer. Qu'il ait lieu d'être en colère ou non, il régnait comme ici en grand maître sur ses sentiments. Il est totalement imprévisible. C'est sans doute ce qui me met mal à l'aise quand je suis à ses côtés. Impossible de prévoir ses reactions d'avances.

Je me replongeais dans mes souvenirs, me rémémorant les agissements de cet homme qui me fit porter à croire qu'il était bel et bien spécial.
Lui faisant signe légèrement de la tête, je repris la parole, m'expliquant sur ce dont il souhaitait savoir.

-" Maître, je suis convaincu que cet humain à la capacité de contrôler les personnes qui l'entourent."

Réflechissant quelques seconde afin de visualiser de nouveau les actes rares qu'il avait su produire sous mes yeux.

-" En revenant de ma chasse, je l'ai croisé. A ce moment là, je n'avais pour contrôle qu'une partie de moi même. Je ne vous cache pas que je ne savais pas ce qu'il m'arrivait sur le coup..."

En y repensant rapidement, je pense que son don pouvait se révéler extrêment bien plus puissant s'il était un vampire. C'est peut être son état d'humain, qui fit que je n'étais pas hors contrôle à ce moment là.

-"... J'ai décidé de le suivre et là, à plusieurs reprises je le vis manipuler à sa guise plusieurs humains... Je pensais que celà pouvais vous interressez... Maître que m'ordonnez vous de faire ? Il est ici même, devant le palais."

A l'instant même que j'avais quitté le casino, son odeur d'humain alléchant avait trahi sa présence. Je le vis, mais je fis comme si de rien était. Imitant du mieux que possible les déplacements des humains. Cet imbécile de mortel facilitait mon travail. Je n'avais plus besoin de retourner à Firenze, si Aro souhaitait l'acquérir ou l'éliminer. Il s'était jeté sans aide dans la gueule du loup, une obène pensais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aro Volturi

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Mar 4 Jan - 12:42

J’aimais beaucoup ce petit Jason. Il nous comprenait très bien et c’était très bien intégré dans notre garde. Même si par moment il se comportait de manière encore très jeune, nous pouvions compter sur lui.

-" Maître, je suis convaincu que cet humain à la capacité de contrôler les personnes qui l'entourent."

Comment ? Un humain qui contrôlerait d’autres humains ??? Que me raconte t-il donc ? Ce cher ami avait certainement du faire une erreur de jugement.

-" En revenant de ma chasse, je l'ai croisé. A ce moment là, je n'avais pour contrôle qu'une partie de moi même. Je ne vous cache pas que je ne savais pas ce qu'il m'arrivait sur le coup... J'ai décidé de le suivre et là, à plusieurs reprises je le vis manipuler à sa guise plusieurs humains... Je pensais que celà pouvais vous interressez... Maître que m'ordonnez vous de faire ? Il est ici même, devant le palais."

Jason avait plutôt l’air convaincant et sur de lui à propos de cet homme.
Mais cette explication ne me suffisait pas, nous ne pouvions prendre le risque de nous dévoiler à cette homme sans être sur de son don, surtout si celui-ci s’avère plus puissant qu’il ne parait. Bien entendu en cas de problème, nous l’éliminerions, mais qu’elle dommage de gâcher un si beau pouvoir pour notre clan.

- Dis-moi Jason, comment peux-tu être certain de ne pas faire d’erreur ? Comment procède t-il pour contrôler les personnes? Ce don m’a l’air extrêmement puissant puisqu’il fonctionne sur nous alors que cet homme n’est qu’un simple humain !

« Il se trouve devant notre palais ? » Jason avait l’air d’avoir pris les devant cette fois.

- Tu l’as déjà amené chez nous ? lui as-tu déjà parlé ? Je dois dire que cette découverte m’intéresse vraiment beaucoup mon ami.

Je m’installai sur un banc en écoutant les explications de Jason. Cette fin de soirée commençait à merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Mar 4 Jan - 19:22

J'attendais impatiemment de recevoir l'ordre qui déterminerai de la vie de cet humain. Une vie, qui de toute les façons possible prendrait fin d'ici peu.
Aro semblait en pleine réflexion. Je pus constater que ma découverte l'avait intéressé finalement. Intéresse, oui, mais pas comme je l'aurais pensé.

-"Dis-moi Jason, comment peux-tu être certain de ne pas faire d'erreur ? Comment procède t-il pour contrôler les personnes ? Ce don m'a l'air extrêmement puissant puisqu'il fonctionne sur nous alors que cet homme n'est qu'un simple humain !"

Je me pris une grosse claque à ses mots et l'allusion qu'il fit. Comment avais-je pus être si bête, moi qui pour habitude prenais toutes mes précautions. Aro avait parfaitement visualiser les problèmes qu'il pouvait représenté pour nous. Comme toujours, Aro était irréprochable dans sa manière de penser. Tandis que je rapprochais mes mains afin d'agripper mon poignet, je visualisai rapidement et plus précisément les éléments qui m'avaient mit sur cette piste.
Baissant légèrement la tête et le regard pour de nouveau les porter sur Aro, je répondis :

-"Je vous avoue que je n'y avais pas pensé maître... Tout ce joue dans le regard. j'ai pu constaté à plusieurs reprises la dilatation de ses pupilles, sans doute au moment où il donne l'ordre. Quand il a fait usage de son don, j'ai pu entendre très clairement une voix dans ma tête... C'était comme si mon cerveau me donnait deux ordres totalement différentes l'un de l'autre. Mais j'avais clairement la possibilité de choisir parmi eux... Comme vous le dites, je pense que son pouvoir aurait eu un effet plus prenant sur moi, s'il était un vampire."

Une fois transformé, comment pouvions nous nous assurer qu'il soit sous bon contrôle, qu'il n'usera pas de son talent pour nous contrôler tel des marionnettes, voir pire en utilisant nos rois. J'étais après cette réflexion en colère envers moi même. Comment pouvais-je m'estimer être un bon soldat de la garde royale, si je mettais ceux que je suis censé protéger en danger ? Je me forçais de dissimuler mon ressentiment négatif et repris :

-"Souhaitez-vous que je l'élimine mon roi ?"

-"Tu l'as déjà amené chez nous ? lui as-tu déjà parlé ? Je dois dire que cette découverte m'intéresse vraiment beaucoup mon ami."

Aro me répondit indirectement. Il est vrai qu'il est du genre curieux et passionné des pouvoirs comme celui-ci. Cela ne m'étonnait pas de le voir agir ainsi. Je ne le quittai pas des yeux alors qu'il s'installa sur un banc du jardin, lorsque je répondis :

-"En faite, je n'ai pas fait grand chose. Il a été poussé par la curiosité. Il a dût voir que j'avais tout saisi de son petit manège en l'observant et à décider de me suivre. Il souhaite sans doute voir à qui il a affaire. Mais, je n'ai rien révélé de compromettant. Souhaitez-vous que je vous l’emmène ?"

Finissais-je, en espérant qu'il me demande plutôt de mettre un terme à sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aro Volturi

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Mer 5 Jan - 17:18

« Tout ce joue dans le regard. J'ai pu constaté à plusieurs reprises la dilatation de ses pupilles, sans doute au moment où il donne l'ordre. »

Dans son regard ? Très intéressant. Il peut donc se servir de ce don sur pratiquement tout le monde et ceci sans que personne ne le remarque.

Ce don est sans conteste très très puissant et très dangereux pour nous même. D’autant plus si après sa transformation il s’avère qu’il fonctionne toujours sur les vampires.
Que faire ? Dans tous les cas si ce jeune homme devient une menace pour notre clan, nous l’éliminerons.

« Souhaitez-vous que je vous l’emmène ?"

- Très bien mon ami ! J’hésite un peu à prendre un tel risque mais en même temps un don pareil serait un vrai bijou pour notre clan. Je vais donc te chargeai de sa transformation Jason. Tu en es capable ? Après tout c’est bien toi qui nous a déniché cette perle rare.

Je fis demi tour et repris mon chemin en direction de l’intérieur du palais quand une pensée m’arrêta de façon brusque.
Ce serait vraiment dommage que Jason ce loupe sur cet humain. Je me demande si je ne devrais pas plutôt charger une personne plus compétente pour ce travail. Mais en même temps...

- Jason, souhaites-tu que quelqu’un soit avec toi ? Souhaites-tu faire cela ici même ? Ou alors que je t’accompagne à l’extérieur si tu le souhaite, moi ou quelqu’un d’autre ? Dis moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Jeu 6 Jan - 11:11

*Non ! Élimine-le !* C'est ce que j'espérai attendre de son ordre. Son pouvoir, s'il avérait puissant par la suite, causerait un véritable problème, s'il ne souhaite pas se soumettre à nos rois. J'avais pas réellement envie de courir le risque.

-"Très bien mon ami ! J'hésite un peu à prendre un tel risque mais en même temps un don pareil serait un vrai bisou pour notre clan..."

C'est vrai... Il avait entièrement raison. La puissance des Volturi ne ce serait qu'agrandit avec un tel pouvoir. Contrôler des individus simplement par la pensée ferait de lui sans aucun doute, un membre de la garde royale. Il était plus envisageable de l'avoir avec nous plutôt que contre nous.

-"...Je vais donc te chargeai de sa transformation Jason. Tu en es capable ? Après tout c'est bien toi qui nous a déniché cette perle rare."

J'étais abasourdi parce qu'il venait de me demander. Moi.. transformer un humain ? Fort heureusement, il s'était retourné aussitôt et ne put voir ma réaction, sur les traits de mon visage. Durant soixante ans, je faisais de mon mieux pour être servir du mieux que je le pouvais mes maîtres. Et la découverte de cette personne était tout simplement un dû pour m'avoir accueillit, je servais à ce genre de chose. Avait-il autant confiance en moi pour me demander, une chose aussi délicate à faire ? Je ressentais une profonde satisfaction.
Mon maître se figea sur place, alors qu'il se dirigea vers l'intérieur du palais et me fis face de nouveau.

-"Jason, souhaites-tu que quelqu'un soit avec toi ? Souhaites-tu faire cela ici même ? Ou alors que je t'accompagne à l'extérieur si tu le souhaite, moi ou quelqu'un d'autre ? Dis moi ?"

J'hésitai durant quelques secondes avant de répondre d'une manière assez calme, malgré l'angoisse qui m'avait envahi.

-"...Merci maître, mais je peux m'en occuper."

M'inclinant de nouveau, je me dirigeai vers la porte principale du palais.
J'avais accepté de le transformer et refuser les aides qu'il pouvait me donner. Je m'enfonçais un peu plus quant au choix que j'avais pris. Au plus profond de moi, je sentais que je n'étais pas capable d'une telle chose, mais ce qui m'avait guidé à prendre une telle décision est l'envie indéniable de ne pas passer pour un incapable. J'avais tout fait jusqu'ici d'une manière à me rendre irréprochable, mais là... je doutais que je réussisse un tel exploit.

Je traversais le couloir tout en refilant mes gants de cuir. Je coiffai ma tête de la capuche de mon manteau. J'endurai durant tout le long ces mille questions qui me hantaient quant à mes choix. Les portes principales du palais s'ouvrirent. Il était là, en bas des marches. Nos regards se croisèrent. Comment devrais-je procédé ? La question qui me vînt à l'esprit. Devrais-je le mordre sans hésitation et attendre que chose se fasse, ou plutôt le convaincre avant de le transformer ? J'hésitai quelques instants, mais je pris la deuxième solution.
Après tout, j'étais persuadé que les Volturi lui apporterai plus qu'une renommée.
D'après les évènements que j'avais constaté, il me paraissait étrange qu'une personne de son âge, se rendent seule dans un casino. Soit il était un vrai solitaire, soit cette solitude lui était imposé. Peut-être que nous pouvions lui apporter un foyer si c'est cela qu'il souhaitait inconscient, tout comme moi jadis. Et cela permettrait également de me rassurer quant à sa loyauté envers nos rois plus tard.
Je descendis les quelques marches, alors que lui s'avança vers moi. Tout deux attendions quelque chose de l'autre. Je m'arrêtai à un mètre à peu près. Mes mains vinrent ce rapprocher pour saisir mon poignet. Puis, je pris d'une ton neutre :

-" Tu dois certainement avoir des questions me concernant, sur ce que j'ai pu voir venant de toi... Je préfaire te les éviter, je sais de quoi tu es capable et de la manière dont tu t'en sers. Pas pour une bonne cause en tout cas", dis-je ironiquement avant de continuer. "Je préfère te prévenir, il est inutile de t'en servir de nouveau contre moi... Disons que, mon état me permet de passer au travers si je le souhaite."


Dernière édition par Jason Volturi le Dim 9 Jan - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Dim 9 Jan - 22:18

Toujours assis sur le rebord de la fontaine, je fixait attentivement les portes du palais de Volterra attendant que le mystérieux inconnu du casino en ressorte. Ça faisait plusieurs minutes qu'il était entré et je n'avais pas bouger d'un pouce. De temps à autre je détourner mon regarde des deux immenses portes et regardait autour de moi toujours aussi curieux de ce que peuvent faire les gens autour de moi. Je posa mes coudes sur mes genoux et posa ma tête sur mes mains avant de reporter mon attention sur le palais. Cet endroit m'avait toujours intrigué mais je ne sais pourquoi j'ai toujours hésité à y entrer. Un pressentiment me prenait à chaque fois que je me trouvais devant celui-ci. S'il est bon ou mauvais ? Je l'ignore malheureusement. Mais je préférais ne pas prendre de risque. Je sortis de mes pensées quand je vis les portes du palais s'ouvrir. L'homme mystérieux en sortit toujours caché sous la capuche de son manteau. Nos regard se croisèrent et je remarqua une drôle de lueur dans son regard. Mais elle ne m'effraya pas vraiment. L'homme descendit les marches et s'avança vers moi. Je me leva et attendis qu'il arrive à moi. Nous ne parlions pas. Du moins, je ne comptais pas prendre la parole le premier ça s'était sûr et certain. Ses mains se rapprochèrent pour saisir son propre poignet. Puis d'un ton neutre, il me dit que je devais avoir des question sur lui et sur ce qu'il avait pu voir venant de moi. Il préfère m'éviter de lui poser ses questions et me dit qu'il sait de quoi je suis capable et la façon dont je m'en sers. Que ce n'était pas pour la bonne cause ajouta-t-il de façon ironique. Je fronça les sourcils. Comment peut-il savoir ? Personne n'a jamais rien vu. C'est bizarre. Il continua me disant qu'il préférait me prévenir qu'il était inutile de m'en servir de nouveau contre lui. Que son état lui permettait de passer au travers. S'il croit me faire peur ce n'est pas franchement une réussite.

Wow Wow Wow ! Une minute là.

Je pris un regard dur et interrogateur à la fois.

Comment est-il possible que tu sache ce dont je suis capable ? Aucun humain normalement constitué ne pourrait ne serait-ce que le voir. Et tu crois vraiment que tes menaces ont un effet sur moi ? J'ai déjà utilisé ça sur toi et ça a plutôt bien marché. Comment peux-tu être persuader que ça ne marchera pas une nouvelle fois ?

J'étais légèrement perturbé par le fait d'avoir été découvert. Qu'on est découvert mon don comme ça.

Et puis qui est-tu ? Tu m'as suivi jusqu'au casino et tu m'as observé aussi. Qui est-tu donc pour faire ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   Lun 10 Jan - 0:22

Sa réponse ne se fit pas attendre, sa réaction surtout. Mes révélations brutales l'avaient très certainement perturber à ce que j'ai pu constater. Sa prise de parole, les traits changeants sur son visage en témoignaient largement.

-"Comment est-il possible que tu saches ce dont je suis capable ? Aucun humain normalement constitué ne pourrait ne serait-ce que le voir. Et tu crois vraiment que tes menaces ont un effet sur moi ? J'ai déjà utilisé ça sur toi et ça à plutôt bien marché. Comment peux-tu être persuader que ça ne marchera pas une nouvelle fois ?"

Mon visage de marbre devînt un peu plus froid. Je riais intérieurement de ce qu'il pensait. Décidément, il avait une grande confiance en sa capacité, qui devait vraiment faire partie de son quotidien et qu'il devait en faire usage à tout bout de champs. Mais en même temps cela m'énervait qu'un humain puisse oser me tenir tête. J'étais bien tenter de le faire hurler de terreur en le faisant souffrir, mais il était bien trop important à présent aux yeux d'Aro. Mais je dois également admettre que comparait aux autres membres de sa race que cet humain avait une certaine politesse quant à sa façon de parler malgré mon discourt direct et comminatoire.
Mais bon, je devais faire abstraction de mes ressentiments. Je n'étais pas venu pour jouer avec lui. J'étais ici pour le convaincre et le transformer. La manière forte était inutile et mettrait très certainement la première étape de ma mission en danger.
Je détestais vraiment cette situation, mais je devais le faire.

-"Et puis qui es-tu ? Tu m'as suivi jusqu'au casino et tu m'as observé aussi. Qui es-tu donc pour faire ça ?"

Je devais le mettre à l'aise, mais je pense aussi que l'impressionner pourrait également avoir son effet positif. De plus, j'avais besoin également de connaitre son passé pour trouver une façon de l’emmener à intégrer les rangs de son plein grès. Mais je doute que Aro me donne assez de temps. Je décidais de tenter tout de même.
Décontractant les muscles de mon visage, je me retournant et lui signe de marcher à mes côtés en direction du palais tout en répondant à sa curiosité. Ainsi, il me suivrait sans opposer la moindre résistance pensais-je.

-"Tu as raison. Aucun humain normalement constitué pourrait découvrir ce genre de chose." dis-je en étouffant un léger rire.

Il était resté derrière moi et ne souhaitait pas réellement pénétrer dans l'enceinte même du château. Il préférait certainement restait à vu des nombreux passants qui se trouvaient sur la grande place, même en cette heure tardive. C'est alors qu'une nouvelle fois, je le sentis faire irruption dans ma tête. C'était sa voix. Une nouvelle fois il fit usage de son don, me donnant l'ordre à plusieurs reprises que cette discussion aura lieu ici même. Je m'arrêtai et serrant les poings pour contenir mon agacement avant de les détendre. J'étais comme il y a quelques heures en position de choisir entre les deux choix qui se proposait à moi, bien que la sienne était plutôt alléchante. Mais, je fis face et désobéissais à son ordre culotter.
Je repris ma marche sans me retourner.

-"Je veux bien être gentil avec toi, mais cela ne plaît guère de te servir de marionnette ! Alors si tu veux savoir tu n'as qu'à me suivre."

J'avais été très convainquant. Je n'avais pas besoin de le voir pour constater qu'il devait surement être perturbé par son échec.
Je discernais parfaitement ses talons se poser sur les pavés de grande place, il me suivait.

-"Hé oui... ça ne marche pas toujours." dis-je ironiquement avant de reprendre. "Les personnes insensible à ton don, sont nombreux. Mais il y a une solution pour le rendre plus efficace. Je peux t'apporter beaucoup de réponse, mais saches qu'en échange j'ai besoin d'en savoir un peu plus sur toi moi aussi."

Nous montâmes à présent les marches.

-"Tu peux m'appeler Jason. Si je t'ai suivit tout à l'heure, c'est parce que tu as éveillé ma curiosité en faisant usage de ton pouvoir. Tu n'es pas le seul à être en possession d'un tel pouvoir. Et pour être honnête avec toi, je pense que tu pourrais l'utiliser pour une bien meilleur cause que les jeux..." terminais-je. Nous pénétrâmes dans la cour principale et je fis tomber sur mes épaules ma capuche.

-"Et toi... D'où viens-tu ? Tu n'es pas seul ici je suppose..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hasard fait bien les choses. [Nathan, Aro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses ! [Ludmila Parker]
» Le hasard fait bien les choses,. ( PV Shord , Mission de rang B)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal-Cullen :: ¤ ADMINISTRATION ¤ :: ~ Eternal Cullen saison 1~ :: Autres villes :: Volterra :: Palais des Volturi :: La cour-