Partagez | 
 

 Une mort certaine, bien méritée [PV jason]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jane Volturi saison 1
Sadique au Visage d'Ange !
avatar


Messages : 73
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Lun 25 Oct - 15:02

    Caius m’avait fait appeler pour une autre mission. Ouvrant la porte de la grande salle sans effort, je marchais jusqu’à mes maîtres, m’inclinant pour les saluer. Voyant Jason à mon coté, j’en concluais qu’il ferait parti de la tâche lui aussi. Jason avait été le dernier à être transformer par Marcus depuis des années maintenant, il était membre de notre garde privilégié tout comme moi, mon frère, Demetri et Félix. Sa présence ne me dérangeait pas plus que ça sachant que j’étais la préférée d’Aro, je me fichais pas mal de ce qu’il pouvait bien penser ainsi que les autres. Nous faisait signe de nous redresser, j’écoutais attentivement les ordres de mon maître.

    Alors nous allions partir pour tuer un vampire sadique ? Charmant comme histoire. Il ne pouvait pas être plus sadique que moi cela dit ! J’étais la meilleure à ce petit jeu là cependant il nuisait à la ville. Il était bon pour finir en enfer lui aussi. En faisant n’importe quoi, tuant sans comprendre nos règles de vie, c’était dangereux pour nous. Il était un danger !
    Quelques humains connaissaient notre existence mais bon généralement soit ils étaient devenues vampires à leur tour, soit ils étaient morts. D’ailleurs cette chère Isabella, la protégée d’Edward était-elle devenue vampire ? Faire un petit tour à Forks ne me dérangerait pas si c’était pour aller la tuer. Souriant sadiquement en imaginant tout ça, je répondis finalement à mes maîtres que ce vampire serait bientôt qu’un tas de cendres. Me retournant, je saluais mes maîtres, et partit me préparer pour partir avant la nuit. J’avais qu’une hâte c’était de jouer avec cette nouvelle victime.

    Jason s’amuserait lui aussi surement. Et avec son don, cela serait facile de déjouer les manœuvres d’attaque du vampire.

    J’avais l’habitude de partir en mission. En y réfléchissant bien celle-ci était unique en son genre. Premièrement car nous nous rendions à Las Vegas, ville des rêves américains pour certaines personnes et d’autres qui finissaient sans rien là bas, à la rue. Ce n’était pas souvent que nous nous rendions la bas pour tuer … Ce vampire ne savait vraiment pas que les Volturi existaient ou quoi ! Pourtant, nous étions une terreur pour tous les vampires et une famille royale qui régnaient sur eux grâce à nos rois. Etait-il si inconscient que ça ? Par moment je me disais que certains vampires ressemblaient bien aux humains en croyant que tout leur appartenait, que tout était pour eux et qu’ils pensaient faire ce qu’ils voulaient et bien ce vampire verrait a quel point la réalité lui vaudrait bientôt la torture et la mort pour ces nombreux meurtres qu’il avait commis. La police pensait en plus que c’était l’œuvre d’un « serial killer » Ce mot me faisait bien rire.

    Arrivant enfin dans cette ville lumineuse, éclairée par des centaines de lumières, par ces immeubles immenses, je scrutais ce paysage qui était bien différent du notre. A Volterra. Je préférais nettement le coté ancien de Volterra, avec son architecture, son château … c’était différent ici ainsi que les humains qui semblait ne jamais dormir avoir besoin de dormir.

    - Et bien cette ville me semble …. amusante ! Très divertissante ! Tu es déjà venu ici Jason ? Cette ville me parait bien grande pour s’y perdre ! dis-je à Jason qui se trouvait à côté de moi. Tous deux en train d'observer les humains qui passaient à distance de nous.

    Repérer le vampire était notre première mission ensuite il faudrait réfléchir à une façon de l’attaquer et de le tuer sans présence d’aucun humain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Lun 25 Oct - 17:05

Une nouvelle mission, c'étais exaltant, enfin presque. Ces derniers temps, je souffrais d'un grand manque d'action. Un bon combat palpitant, voilà ce dont j'avais besoin. Je me nourrissais énormement de la peur des personnes devant moi. Que les victimes soient humaines ou non, voir la frayeur dans leurs yeux m'exitaient et bien plus lorsque la victime pouvait lutter contre moi.

Marcus, m'avait fait demandé et je me hattais d'atteindre la salle de trône. M'inclinant devant mes rois, j'attendais patiemment de voir mon futur coéquipier arriver. On me fit signe de me relever, je m'exécutais, me relevant et croisant les bras devant mon torse. La porte principale s'ouvrit. Je compris de qui il s'agissait, lorsque mon ouïe interceptait les courts talons de Jane. J'aimais bien cotoyer Jane et je pense que s'étais réciproque. En même temps, étant le dernier arriver je n'osais pas m'élever sur les autres membres de la famille, d'autant plus que ce n'étais pas de mon style.

Il est bien connu parmi nous membres de la garde royale que Jane était la préféré d'Aro. Ce ne m'étonnait guère vu son don démonique. De plus, ce genre de personne était directe et n'hésitait pas à dire ce qu'elle avait sur le coeur. Elle n'était donc pas hypocrite et la présence de ce genre de personne était mieux ainsi.

Une mission palpitante était assurée. Nous devions traqué un potentiel vampire foutant le désordre à Los-Angeles. J'espèrais juste qu'ils nous donneraient du fil à retordre, mais avec la présence de Jane cela serait peut-être un peu trop facile... Pauvre vampire, je n'aimerais pas être à sa place. Voilà ce qu'il en coûte lorsque l'on bafoue notre loi divine.

Après de longue heure d'attente, nous débarquâmes dans cette ville toute illuminée. Ces nombreuses lumières, c'étais un joli spectacle à mes yeux, mais je n'étais pas du genre à regarder ce cirque avec des yeux d'enfants. Tout comme Jane nous scrutions les alentours. Les premiers lieux où nous devions nous rendre seraient les principales scènes des crimes. De là, nous pourrions peut-être retracer l'odeur du vampire et ainsi la traque commencerait pour notre plus grand plaisir. C'est l'une des raisons qui nous poussa tout deux à nous diriger sur la plus récente.
Les gens affluaient autour de nous, l'odeur du sang irritait ma gorge, qui désormais me brulait. J'avais encore besoin d'année supplémentaire pour m'y habituer. Jane prit la parole, me sortant par là même occasion de cette envie dérangeante.

-"Et bien cette ville me semble...amusante ! Très divertissante !"

Jetant de rapide coup d'oeil de gauche à droite je repris.

-" Divertissante tu dis? Moi je dirais plus appétissante... Je comprends qu'il n'est pu se reternir." terminai-je, retenant un rire.

-"Tu es déjà venu ici Jason ? Cette ville me parait bien grande pour s'y perdre."

-" De nous deux, tu es celle qui a le plus voyagé, dans ma vie humaine je n'ai connu que Londres. Quelle chance on a... Tiens, là-bas. La police se rassemble."

D'un mouvement de tête je montrais la direction. Des véhicules de police qui s'étaient rassemblés en grand nombre devant l'entrée d'un batîment. La foule très curieuse profitait pour affluer devant le batîment. Cela n'allais pas être facile d'approcher, afin de mener notre enquête. Quittant le défiler des yeux pour tourner la tête en direction de Jane, je lui demandais.

-"Tu penses que c'est lui ? Si c'est le cas, il est urgent de s'en débarasser au plus vite... On a affaire peut-être à un nouveau né."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi saison 1
Sadique au Visage d'Ange !
avatar


Messages : 73
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Mer 27 Oct - 20:30

    -" Divertissante tu dis? Moi je dirais plus appétissante... Je comprends qu'il n'est pu se retenir." me dit-il en retenant son rire.

    - Soit, cette ville est peut être appétissante mais n’oublions pas notre mission Jason ! répndis-je d'un air sérieux.

    Observant les humains passaient sans faire attention à nous, je souriais sadiquement en repensant à cet humain que j’avais vidée de son sang avant de partir pour Las Vegas. D’ailleurs, si je n’avais pas bu son sang, je crois bien que je me serais volontiers fait un petit plaisir avant de me mettre en quête de ce fameux vampire qui m’était le désordre et la pagaille dans cette ville submergés de misérables humains. Il faut dire qu’il avait le choix pour se nourrir. Il y en avait pour tous les gouts. Entendant les battements des cœurs des humains proches, leur odeur, je détournais mon attention sur Jason qui me répondit :

    -" De nous deux, tu es celle qui a le plus voyagé, dans ma vie humaine je n'ai connu que Londres. Quelle chance on a... Tiens, là-bas. La police se rassemble."

    Me retournant vers lui, je souriais et lui répondis :

    - Hum… voyager est un bien grand mot. Disons juste que nous partons là où il y a des vampires à tuer. Cela fait longtemps que je n’étais pas revenu ici et pour tout te dire cette ville a bien changé ! Les gens sont différents d’avant mais encore appétissant ! en souriant sadiquement de mon regard d’ange.

    Me montrant la direction où nombreuses voitures de polices étaient garés à côté d’un bâtiment, je pensais que cela devait être encore l’œuvre de notre vampire. Beaucoup de personnes, une vraie foule commencé à se créer autour des policiers. Que les humains pouvaient être curieux ! Le vampire était peut être encore dans les parages en train d’observer la scène donc cela serait surement inapproprié d’aller voir surtout s’il nous repéré. Ce vampire ne savait vraiment pas se faire discret. Pauvre de lui, il allait mourir sans avoir une seconde chance. Mes maîtres ne donnaient pas de seconde chance ce qui me réjouissait au plus au point ; Pour moi tuer, torturer était mon plaisir et rien n’était plus agréable qu’entendre la douleur, les cris de mes victimes. Je n’avais même pas de pitié pour eux.

    -"Tu penses que c'est lui ? Si c'est le cas, il est urgent de s'en débarrasser au plus vite... On a affaire peut-être à un nouveau né."

    - Oui… tu as raison ! Mais patience, laissons le profiter de son œuvre ! en riant légèrement, continuant à regarder la foule crier, surprise surement par les dégâts, la terreur de ce corps.

    Commençant à marcher par cette nuit noire, je me dirigeais vers une ruelle derrière le bâtiment. Sautant jusqu’au toit de l’immeuble, je me dirigeais de l’autre côté, observant en bas pour voir la scène. Ce cadavre avait été massacré avant d’être vidé de son sang. Ce vampire jouait donc avec ces victimes avant de les tuer. Très divertissante comme manœuvre cela dit pour cacher ces victimes, il ne savait pas si prendre. Sentant l’odeur du sang m’emplit les narines, je souriais légèrement.

    - Cet humain est mort il n’y a pas longtemps. Notre vampire ne doit pas se trouver bien loin. Repère son odeur et nous partirons en chasse bientôt !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Ven 29 Oct - 20:17

Fidèle à elle même, ses traits toujours impassible, elle me répondit :

-"Soit, cette ville est peut-être appétissante, mais n'oublions pas notre mission Jason !"


Jane se braqua à mon humour. Comme si j'allais me laisser guider par cette envie insatiable de me jeter sur le premier humain à ma porter. Ce genre de mission était trop importante à mes yeux, pour me risquer à la gacher. Jane n'est pas du genre à plaisanter sur le sujet, mais, j'ai pu me rendre compte, qu'elle appréciait particulièrement chinait sadiquement lorsqu'elle se trouve face à une proie succeptible d'être appeurer ; autant les humains que notre race. Mais cela nous concerne tous, nous autres volturi. Les peurs face à notre apparition est tout à fait exitante, et il n'était pas rare de nous voir parfois profiter de cette exaltante faiblesse. Jouant parfois de notre nom pétrifiant, ou tout simplement de notre tenue vestimentaire rappelant parfois un certain faucheur. Certain d'entre-nous n'avait pas besoin de tout cela pour appeurer, car leurs réputations de sadisme n'était plus à faire. Quant à moi, hormis la peur que je provoquais avec toutes ses qualifications, certains se questionnèrent sur le principal danger que mon don pouvait apporter et sur le même qui avait poussé les Volturi à m'intégrer dans leurs rangs. C'était assez fascinant d'ailleur.

Revenant à notre discution, Jane reprit affichant plus de tranquillié, que quelques instants plus tôt.

-"Hum... Voyager est un bien grand mot. Disons juste que nous partons là où il y a des vampires à tuer. Cela fait longtemps que je n'étais pas revenu ici et pour tout te dire cette ville a bien changé ! Les gens sont différents d'avant mais encore appétissant !"


Quittant les environs pour porter mon regard sur Jane, le sourire aux lèvres, je plaisantais :

-"Jane ne serait-elle pas nostalgique ?"



Toute notre attention se portaient désormais sur cette scène, provoquant par la même occasion une légère accélération de notre marche. Je bousculais un humain, sans lui preter d'attention. Sans quitter la scène des yeux et scrutant les environs pour tenter de repérer... par chance notre prochaine victime, le criminel ayant baffouer nos lois, je prêtais une oreille attentive à la réponse de Jane.

-"Oui...tu as raison ! Mais patience, laissons le profiter de son oeuvre !"


Sa confirmation fut accompagnée d'un rire léger. Rien que d'y pense, j'en avais moi-même le sourire. Il se croyait surement invincible et comment allait-il réagir lorsqu'il tombera nez-à-nez devant ses bourreaux ? Patienter serait très dur.

Jane et moi contournions la scène et le batîment par la même occasion. Nous montions sur le toit de l'immeuble afin d'avoir une vue imprenable sur la scène de crime. Cela confirmais mes interrogations et les dires de Jane.

-"Cet humain est mort il n'y a pas longtemps. Notre vampire ne doit pas se trouver bien loin."


Croisant les bras sur mon torse, j'examinais la scène, la foule, puis reportant de nouveau mes yeux sur le cadavre poser sur une civière d'ambulance. Quel acharnement ! Il n'était surement pas encore capable de contrôler sa force. Pour agir ainsi, aussi bêtement, mais également aussi férocement, il ne pouvait sagir que d'un nouveau né. Je ne m'inquiétais pas plus que ça. Certes, les nouveaux nés étaient bien plus puissant qu'un vampire à son apogé, mais nous autres Volturi étions des combattants aguéris et étions en pleine possession de notre don.

Jane me demanda de repérer l'odeur de notre cible pour que nous partions ensemble. Je m'exécutais lui faisant au passage un signe de tête. Il était inutile que j'approche le cadavre. Son sang aurait vite fait de me faire perdre le contrôle, d'autant plus que l'odeur humaine bien trop présente dans les alentours, aurait effacer toute trace du vampire. Je bondis sur le balcon, regardant la pièce par la fenêtre. Le lieu du drame s'était passé dans la chambre de la victime. De nombreux policiers étaient encore présent dans les pièces à proximités. Faisant très attention, je poussais lentement la bais vitrée et m'introduisais dans la chambre. La chambre était dans un désordre monstre et je n'allais pas tarder à comprendre pourquoi. Je fus surpris. Et tout les meurtres récemment arriver s'expliquaient. Il n'y avait pas un seul coupable, mais bien deux. L'odeur humaine très alléchante est bien différente de nous autres vampires. Je les dicernais bien. Après les meurtres, ils s'étaient enfuis par une fenêtre dans une pièce voisine encore ouverte. Ne souhaitant pas perdre les deux odeurs, mais aussi souhaitant éviter d'allonger la distance entre-eux et nous, je parcourus la pièce à une grande vitesse, afin de me rendre invisible à l'oeil humain. Par mon passage je provoquais un léger souffle, qui les obligeaient à fermer les fenêtres.

Jane m'attendait à l'extèrieur dans une autre ruelle perpendiculaire à la précédente. L'odeur était bien là, mais il était difficile d'en distinguer deux, aussi bien qu'ils avaient passé moins de temps ici durant leurs fuites qu'au lieu de leurs repas. Je bondis du rebord de la fenêtre et vint atterir à ses cotés. Croisant de nouveau les bras, je la regardais. Elle aussi avait repéré l'odeur. Scrutant la direction d'où provenait les vampires, je pris la parole, affichant sur mon visage une grande satisfaction.

-"Jane, nous allons nous amusé... Il n'y a pas qu'un vampire, mais bien deux."


Nous reprîmes la route, guider par notre odorat. Et quelques instant plus tard, nous retrouvions à peine à cinq cent mètres des deux cibles. Nous les observions sur le toit d'un immeuble voisin. Notre excellent vue nous permettait de distinguer chaque détail. Ils étaient encore en chasse.

-"Décidemment, ils sont affamés" Dis-je en souriant par la faim qui s'accentuait.

Les responsables de notre présence étaient une femelle accompagnée d'un male. Tout d'eux s'amusaient avec leurs proies appeurées qui tentaient désespéremment fuir la mort. La proie en avait vu suffisement pour témoigner de notre existance. Mais une autre pensée vint occupé mon esprit.

-" Tu penses qu'il sagit d'un couple ?"

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas envisagé cette possibilté à mon sujet. D'ailleur jamais en tant que vampire. Comment les rois réagiraient-ils, s'ils apprennaient qu'une femelle occupait une partie de mon coeur, sachant que je fasse partis de la garde royale ? Car notre mode de vie nous imposait d'être à tout moment au chateau, pour ainsi les protéger et prendre connaissance de nos missions. Jane était sans doute la mieux placé pour y répondre, car elle avait vécu pas mal de temps à leurs cotés.
Croisant les bras sur mon torse et faisant mine d'être indifférent à mes propos, je lui demandais

-" Je serais curieux de savoir comment réagiraient nos rois... S'ils apprenaient que l'un de nous roucoule avec un vampire étranger à Volterra."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi saison 1
Sadique au Visage d'Ange !
avatar


Messages : 73
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Lun 1 Nov - 14:51

    -"Jane ne serait-elle pas nostalgique ?"

    Me retournant vers lui, je répondis sans montrer que je réfléchissais à sa question encore.

    - Depuis le temps que je suis un vampire, la nostalgie fait parti des sentiments. Même toi, tu dois ressentir ça parfois, n’est ce pas Jason? avec un léger sourire.

    Mes souvenirs, mes actes du passé se mélangeaient dans mon esprit. Le plus souvent et au fil des centaines d’années qui s’écoulaient, notre mémoire d’humain disparaissait avec notre humanité. Enfin dans mon cas, l’humanité je m’en fichais lourdement. Je détestais les humaines et ceux même quand j’étais encore dans mon enfance. C’étaient de leur faute si j’avais faillis mourir sur le bucher où j’aurais fini en cendres, plus qu’un tas de poussières parmi tant d’autres. Heureusement qu’Aro nous avait sauvé de ce désastre car je ne pouvais bien évidemment pas compter sur ma mère qui nous avait lâchement abandonné.

    Essayant de ne plus penser à cela, je constatais que cette scène était un vrai massacre. Comment un vampire pouvait être aussi brutal avec ses victimes, même moi qui aimait m’amuser, torturer, je faisais tout cela proprement sans bavures. Tout le contraire de lui visiblement ! L’odeur du cadavre s’élevait dans les airs, respirant, je souriais légèrement. Ce sang avait l’air d’avoir eu son effet sur notre vampire car il s’en était même trouver un autre pour assouvir sa soif. Celui-ci devait surement se trouvait dans un appartement de l’immeuble. Laissant Jason faire ce qu’il avait à faire, je sautais du toit pour me retourner dans une ruelle étroite et peu éclairée. Un clochard, caché sous plusieurs cartons, buvait sa bouteille d’alcool sans faire attention à moi. Rabattant ma capuche sur mon visage, je passais devant lui à en une vitesse ce qui provoquait une bourrasque de vent. J’aurais pu m’amuser avec lui mais bon quel intérêt puisque il allait y avoir plus plaisant quand nous serions enfin en chasse de ce vampire. Peut être que Jason avait repéré encore plus qu’une seule odeur de l’humain mort.

    Attendant Jason, je le repérais sur le rebord d’une fenêtre et ne fus pas surprise quand je le vis à mes côtés en moins d’une minute. La rapidité d’un vampire, cela était existant et à la fois une sensation qu’aucun humain ne pouvait ressentir. Relevant la tête vers lui, j’attendais ses réponses.

    -"Jane, nous allons nous amusé... Il n'y a pas qu'un vampire, mais bien deux."

    - Hé bien … hé bien ! Tout ceci commence à beaucoup m’amuser ! souriant légèrement, retenant mon rire.

    Suivant l’odorat que Jason avait repéré des deux vampires, nous partîmes en route pour nous retrouver quelques instants plus tard face à eux en train de les observer d’un toit voisin.

    -"Décidemment, ils sont affamés ! "

    - Oui, affamés comme tu dis ! Et c’est bien dommage qu’ils n’aient pas appris à se contrôler Nous allons pouvoir bientôt mettre nos talents à l’œuvre ! dis-je en souriant, continuant à les observer, malmenés leurs victimes qui semblaient apeurés. Je remarquais qu’il s’agissait d’un couple quand j’aperçus cette jeune femme sautait sur sa victime pour en faire son repas encore une fois. Ils sembleraient qu’ils perdent le contrôle d’eux même. Voyant le mâle jouait avec sa victime, je pensais que tout cela était bien triste car ils n’auront même pas le temps de combattre que nous les éliminerons sans effort.

    -" Tu penses qu'il s’agit d'un couple ?"

    J’étais quelque peu interrogatrice à leur sujet moi aussi. Mais leur relation avait l’air d’être plus que partager leur repas effectivement. Souriant toujours en voyant l’action face à nous, aux cris des victimes, je répondis narquoisement :

    - Ils partagent plus que leur repas effectivement !

    -" Je serais curieux de savoir comment réagiraient nos rois... S'ils apprenaient que l'un de nous roucoule avec un vampire étranger à Volterra."

    Me retournant pour l’observer un instant, je répondis avec un air amusé :

    - Serais-tu amoureux Jason ?

    Les vampires savaient très bien que notre espèce ne devait pas être dévoilé aux humains cela dit il y en avait toujours quelques uns qui échappait à la règle. Qui voulaient jouer les héros en protégeant leur amour ce qui était une perte généralement. La mort était le châtiment pour avoir désobéit à nos lois.

    - Tu connais les règles et nous devons les appliquer ! Mais pour ce qui est de tomber amoureux d’un vampire étranger de Volterra, le vampire en question peut toujours tenter sa chance face à nos rois. Cela dit, si c’est pour une humaine, cela n’en vaut pas la peine. Sache que dévoiler sa nature est un crime et une erreur qui peut entrainer la mort dis-je en reprenant mon sérieux pour qu’il comprenne vraiment que je ne rigolais pas.

    Me retournant vivement vers mon occupation, je souriais sadiquement.

    - Interrompre leur repas serait déplacé. La fin sera bientôt proche et nous pourrons enfin passer à l’action avec un sourire satisfait aux lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Mar 2 Nov - 21:52

-« Depuis le temps que je suis vampire, la nostalgie fait parti des sentiments. Même toi, tu dois ressentir ça parfois, n’est ce pas Jason ? Me répondit-elle cachant un léger sourire. »

« C’est possible.. » répondis-je effacer, me recensent mon passé à une vitesse vertigineuse.

« A la différence que je ne prends pas le moindre plaisir à me ressasser mon passé ! Si ce n’est ce moment… Notre rencontre avec Marcus. » Finissais-je en souriant du coin des lèvres.

Evidemment, je ne peux cacher que mon passé d’humain fait partie de moi. Pris entre deux feux, je le maudis. Mais en même temps, je le remercie. C’est lui, qui m’a construit. Qui m’a apporté ce dégoût pour cette maudite race humaine. Et qui me donne du plaisirs lorsque je joue avec mes proies. Mon destin était celui d’être ce vampire mortel. Ce faucheur de vie ou d’éternité. Un être puissant, ayant le droit de vie ou de mort, sur chacune des personnes que je croise. Un dieu en quelque sorte.

Revenant à notre scène de crime et nos coupables immortels, je sentis de l’excitation au travers du regard de Jane. Cette petite difficulté supplémentaire, nous réjouissait amplement. Chacun pourrions s’occuper personnellement de l’un de ses vampires hors la loi. Instauré la frayeur dans leurs regards. Peut-être qu’ils nous supplieraient de les achever rapidement. Moi, j’aurai peut-être cette sensation de pitié, mais Jane, je n’en suis pas si sûr. Pour rien au monde je souhaiterai me trouver entre ses griffes démoniaques.

Nous étions là, tout deux postés sur ce toit. Spectateur de leurs derniers repas. Se languissant que ce divertissement prenne fin au plus vite. Leurs jeux s’étaient estompés et faisant place désormais au repas. Le duo aspirait telle des charognards le sang de leur victime tremblotante. Ma gorge me brulait par la présence de cet arôme naturel qui émoustillait mes papilles, malgré la distance. Mes yeux quittèrent la scène et se portèrent de nouveau sur Jane. Elle aussi pensait qu’il s’agissait d’un couple. Il était beau à voir. Chasser en amoureux, n’est-ce pas merveilleux ? Malheureusement pour eux, il est bien connu que toutes bonnes choses ont une faim. Et leurs fins arrivaient à grand pas.

Je n’avais jamais pensé à cela, mais il est vrai que l’idée de partager la vie d’une femelle ne me déplaisait pas, bien au contraire. Cela apporterait bien évidemment plus de piment à mon immortalité déjà bien remplit. Mais comment réagirait Aro et les autres Rois, ainsi que mes frères d’armes. J’espérais que Jane m’éclaire sur le sujet. C’est avec un air amusé qu’elle me répondit. Ca ne m’étonnait guère venant de sa part.

-« Serais-tu amoureux Jason ? »

J’étouffais un rire, ne souhaitant pas alerter les sens de nos hors la loi. Nous autres Volturi n’étions pas du genre à montrer nos faiblesses. Bien que ce n’étais pas le cas. Je fis ressentir le dégoût lorsque je lui répondis.

-« Pff ! Il ne manquerait plus que sa ! »

-« Tu connais les règles et nous devons les appliquer ! Mais pour ce qui est de tomber amoureux d’un vampire étranger de Volterra, le vampire en question peut toujours tenter sa chance face à nos rois. Cela dit, si c’est pour une humaine, cela n’en vaut pas la peine. Sache que dévoiler sa nature est un crime et une erreur qui peut entrainer la mort » reprit-elle de son attitude sérieuse et déroutante.

Alors comme ça, d’après Jane, il n’y avait aucune place pour une femelle dans la vie d’un membre de la garde royale. Car nous étions destiné à vivre pour nos rois, à les servir, à mourir pour eux ! Ca réponse ne me satisfaisait pas. Mais je ne souhaitais avoir Jane sur le dos. Souhaitant détendre l’atmosphère, je répliquai :

-« Une humaine ?! Qui ferait une chose aussi dégoutante ?! Tomber amoureux de son repas… » Finissais-je en étouffant un nouveau rire.

Je reportais mon regard sur les deux gloutons. Ils avaient sans doute presque finis.

« -Interrompre leur repas serait déplacé. La fin sera bientôt proche et nous pourrons enfin passer à l’action. » Souriant sadiquement.

Je lui fis un signe de tête en guise de réponse. Me réjouissant, me languissant. Je n’avais qu’une envie, faire régner l’ordre par la force. Ainsi, la population de vampire des alentours verrait que nous Volturi sommes partout.

Enfin, leurs repas prirent fin. Nous descendions de notre perchoir atterrissant sur la même ruelle. Nous avançâmes d’une marche sereine. Notre odeur de vampire les interrompirent. Ils se redressèrent sur leurs jambes et nous fixait avec curiosité. Comme si l’on était les premiers immortels à croiser leurs routes. Leurs vêtements étaient en piteux état. Recouverte en grande partie des nombreuses taches de sang de leurs victimes. Stoppant notre marche à une dizaine de mètres, nous firent tomber nos capuches sur nos épaules. Le couple se rapprochait l’un de l’autre, tandis que nous nous placions en formation. A savoir, pour notre duo, je devançais légèrement Jane de quelques pas. Afin d’anticiper une quelconque attaque et laisser le temps à Jane de rétorquer par son don démoniaque. Mais, il était important de connaitre l’auteur de leur transformation avant de les abattre. Jane le savais. Car lui aussi méritait d’être punis pour son acte.

Le visage impassible, les sens en plein éveil, je restais là, aux aguets. Prêt à activer mon don sur le premier vampire qui oserait défier les Volturi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi saison 1
Sadique au Visage d'Ange !
avatar


Messages : 73
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Sam 6 Nov - 23:08

    J’espérais pour lui qu’il ne se soit pas amoureux d’une humaine. Nos rois n’accepteraient jamais qu’un membre de la garde royale tombe amoureux d’une ignoble petite humaine fragile. Il n’y aurait pas de place pour elle dans cette vie d’immortel que nous avions nous, les vampires. Dans le cas où un de membre de la garde royale se soit effarouché d’une humaine ce qui était très peu probable, nous savions qu’aucun humain avait survécu dans le palais de Volterra et ce n’était pas maintenant que nous allions nous arrêter à tuer, à nous nourrir d’eux juste pour ça ! Jamais nous ne ferions ça ! Il m’interrompit dans mes pensées cela dit en me répondant :

    -« Une humaine ?! Qui ferait une chose aussi dégoutante ?! Tomber amoureux de son repas… » en étouffant un rire.

    Souriant légèrement à son propos, je continuais à regarder le désordre, la mort frappait sur ces humains qui étaient tellement faibles, ils ne pouvaient même pas se défendre face à eux. Quoique, qui pourrait se défendre face à un vampire ? Un loup garou ? Hum… j’ai un doute aussi. Notre race était supérieure de nos proies et c’était pour cela aussi que je n’avais aucun remords quand je prenais plaisir à chasser, à les effrayer, à les torturer comparé à Jason qui aurait surement pitié de sa victime au fur et à mesure de l’acharnement que je prenais sur eux. J’étais sans pitié et d’ailleurs si je commençais à en avoir pour eux, je perdrais mon rang de « la plus sadique » de la garde royale. Cela voudrait dire aussi que je changeais de personnalité ce que je ne voulais en aucun cas. Mon statut, mon caractère, mes missions, ma vie d’immortelle me convenait parfaitement.

    - Tes propos envers les humains me rassurent Jason ! Nos repas ne peuvent pas être nos compagnes !

    Restant dans l’ombre, attendant patiemment que leur repas prenne fin, je souriais légèrement en pensant que nous allions devoir agir bientôt. Entendant les cris de la dernière victime, sa peur s’enfuir au fur et à mesure que sa mort approchait ; Sa respiration qui n’était plus qu’un murmure jusqu’à ce qu’un calme plat remplace à la place de son cœur. Voyant enfin notre heure arrivait, je souriais sadiquement.

    - Ah nous d’intervenir maintenant Jason !

    Descendant tous deux de notre hauteur, nous atterisâmes sans silence dans la ruelle où avait eu lui ce massacre. L’odeur du sang me piquait légèrement la gorge, me donnant envie d’y gouter mais je savais que cette mission était importante et donc la faim, le besoin de se nourrir attendrait. Avançant en essayant de respirer au minimum l’odeur qui régnait dans cet endroit étroit, je vis leurs visages se redressaient. Enfin ils nous avaient repérés !

    M’arrêtant net dans ma démarche, je laissais une distance entre eux, abaissant nos capuches en même temps avec Jason qui se trouvait quelques mètres devant moi. Nous avions l’habitude de mettre tout en œuvre pour ne jamais perdre un combat. Et avec Jason, la partie était gagné d’avance. Son don était indispensable pour contrer leur attaque plus rapidement, de les surprenant aussi dans leur propre piège.

    - Je vois que nous avons manqué un festin divertissant ! C’est triste !

    Les fixant d’un sourire en coin sadique, je repris, tout en sachant que la mort de ces deux arrivés bientôt. Leurs minutes étaient compté maintenant.

    - Savez vous qu’il existe des règles même pour nous immortels ! Cependant ils me semblent qu’une présentation s’impose. Nous sommes les représentants des Volturi, famille royale des vampires. Pourrions-nous savoir ce que vous faites ici ? Et qui vous à créer ?

    Sans attendre, je fixais la jeune femme et lui infligeait une terrible douleur qui l’a fit tomber à terre. L’entendant souffrir, j’arrêtai mon attention sur elle pour tourner mon regard vers son compagnon :

    - Maintenant que vous savez ce que je peux vous infliger, il serait plus sage de répondre à nos questions rapidement ! Je ne connais pas la patience !

    La peur se dessinait sur leurs visages me faisait encore plus sourire. Regardant Jason les fixer aussi, je savais que si ces vampires risquaient une attaque, il arriverait à la contrer et nous n’aurions plus qu’à les tuer sauf qu’il fallait savoir de nom de leur créateur. Lui aussi méritait d’être tuer pour les avoir transformer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Jeu 11 Nov - 3:51

Cette ruelle sombre et éloignée de tout regard était le meilleur endroit pour faire régner l'ordre. Aucun risque de croiser un humain dans les parages. Ce futur champs de bataille était en notre faveur et personne ne pourrait interrompre notre verdict.

Nous étions là, tout deux, devant ces hors la loi. Dans ce genre de situation, j'étais une tout autre personne. J'affichais un air serieux, froid... impassible. Me concentrant sur le moindre mouvement suspect, ou la moindre expression dévoilant une quelconque attaque. Pour ainsi, porter ma faculté sur l'ignorant osant commettre l'irréparable. Grace à l'entrainement que j'avais acquit lorsque j'étais un nouveau né, j'avais toute les chances de mon côté pour combattre un nouveau né sans utiliser mon don. Mais, deux précautions en vallent mieux qu'une. Et le binôme que nos rois avait conçu était inébranlable dans ce genre de mission.
Jane prit la parole. Et comme à son habitude, elle ironiasait.

-"Je vois que nous avons manqué un festin divertissant ! C'est triste !"

Je n'avais pas besoin de me retourner pour savoir que son sourire sadique faisait place sur ses lèvres. Quant à moi, je restais toujours impassible, même si j'aurai bien voulu rire de la remarque de Jane. Mais, je ne fis rien et je croisais mes bras sur mon torse.

-"Savez vous qu'il existe des règles même pour nous immortels ! Cependant ils me semblent qu'une présentation s'impose. Nous sommes les représentants des Volturi, famille royale des vampires. Pourrions-nous savoir ce que vous faites ici ? Et qui vous a créer ?"

Finissant ses mots, Jane usa de son don démoniaque. La femelle poussant un long cris de douleur en même temps qu'elle tomba à terre. Elle se tordait de douleur. Je souriais légèrement de plaisir en voyant cette soumission. Mon regard s'abbatit aussitôt sur le mâle. La femelle n'était plus un danger pour l'instant, car il lui fallait du temps avant de se remettre de cette terrible souffrance mentale. J'activai mes capacités sur celui-ci, afin d'anticiper une quelconque vengeance. Ma coéquipière reprit la parole, s'adressant à au mâle.

-"Maintenant que vous avez ce que je peux vous infliger, il serait plus sage de répondre à nos questions rapidement ! Je ne connais pas la patience !"

Je pus voir ses mouvements en avance, rien de dangereux pour l'instant. Il était effrayé et ne comprenait pas. Il se hatta de soulager sa compagne, afin de prendre connaissance de l'état de celle-ci.

-"Pamela ?!" avait-il bafoué.

A priori, la vengeance prenait le dessus face à la peur qui le dominait. Voir souffrir sa femelle devait être une chose extrêmement dure pour lui. J'anticipais sa réaction. Il a l'intention d'attaqué... Jane. Les nouveaux nés sont réputés pour être totalement inconscient. Et la preuve ne tardait pas à s'affirmer une nouvelle fois. Il ne souhaitait même pas s'occuper de moi le premier, celui qui lui barrait la route. Il avait réellement l'intention de me contourner pour venger... Pamela, de la douleur que Jane lui a infligé. Ma coéquipière aurait eu tout le temps de lui infliger à lui aussi cette douleur insurmontable, mais je sais qu'elle avait bien l'intention de me faire participer à ce petit jeu et de ce retenir.

C'est alors qu'il hurla ces quelques mots ... "Salope ! Je vais te tuer !" ... Et ce précipita à vive allure sur Jane tel un taureau enragé. Mais pour qui me prenait-il pour m'ignorer ainsi ? Je rentrais en action. Veuillant à ne laisser aucun détail m'échapper. Je coupais sa route. Il tenta de me percuter en utilisant son élan. J'utilisais celle-ci pour l'utiliser contre lui. J'agrippais son poigner tout en pivotant sur moi même et le fis s'écraser contre le mur de brique de la ruelle en le déviant de sa trajectoire. Les échos de l'impact résonnèrent durant un court moment.
Me trouvant derrière lui, j'agrippais sa gorge fermement et frappant du pied l'arrière de son genoux afin de le forcer à s'agenouiller. Je le fis pivoter, afin qu'il ne manque pas de suivre ce que sans doute Jane allait faire endurer à lui ou à sa compagne.
Je rapprochais mon visage de son oreille.

-"Il me semble que l'on t'a posé une question ! Ce qu'on a fait subir à ta femelle ne te suffit pas ?!"

Je le maintenais fermement. Il bafoua d'une langue que je ne connaissais pas. Je forçais ma prise sur sa gorge au fur et à mesure qu'il se débattait, jusqu'à ce qu''il abandonne. Enfin, il avait sans doute comprit qu'il ne fallait pas provoquer les Volturi l'imbécile. Mais malheureusement, la sentence était inévitable.
Il ne souhaitait tout de même pas répondre à nos questions. Je sentais que l'impatience de Jane ne tarderait pas à prendre fin. A ce moment là, la femelle se releva péniblement et constata avec horreur de la mauvaise posture de son compagnon. Plus compréhensible, elle avait horriblement peur, et je pus en déduire grace à ma capacité qu'elle ne souhaitait en aucun cas nous provoquer de nouveau. Mais bien sûr, ce n'était pas suffisent pour ma coéquipière indomptable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi saison 1
Sadique au Visage d'Ange !
avatar


Messages : 73
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Lun 15 Nov - 19:49

    Cette jeune vampire ne résistait pas à mon don, s’écroulant par terre sous la douleur. Et malheureusement pour elle, je n’étais pas prête à m’arrêter. Ce n’était que le début de mon amusement. Une fois, la torture infligeait sur elle, je regardais sérieusement son compagnon qui semblait hors de lui. J’appris par la suite qu’elle se prénommait Pamela, lui en profita pour la relever pour savoir dans quel état elle se trouvait. Bien sûr on ne pouvait pas dire qu’elle s’amusait autant que moi je m’amusais à la faire souffrir. La pauvre semblait perdue et apeurée ce qui me semblait juste quand on après tout nous allions les tuer. Sentaient-ils que c’était leur dernière heure enfin plutôt minutes à vivre en tant qu’immortel ? J’ai un doute !

    Depuis des centaines d’années, j’adorais voir la terreur sur les visages de mes victimes. C’était excitant et je n’étais pas prête de m’arrêter à châtier, à tuer des vampires après eux. Souriant sadiquement, je retenais un rire. Je savais que si je m’attaquais à sa compagne, il réagirait et voudrait attaquer ce qui fut le cas. Les vampires amoureux étaient si prévisibles, toujours en train de vouloir protéger leur bien aimé avant eux. L’amour conduisait à des actes stupides !

    Me traitant d’un mot vulgaire, je le regardais d’un regard narquois. Je n’avais qu’une envie l’attaquer mais je n’en fus rien car il fallait bien que Jason s’amuse lui aussi. Voyant le nouveau né fonçait vers moi, je ne bronchais pas, sachant très bien que Jason allait lui barrer la route. En moins d’une seconde, il fut pris de cours dans sa vitesse par Jason qui le projetait contre un mur. Entendant quelques briques s’écoulaient par terre, je souriais fière de savoir qu’avec Jason, il ne serait pas vainqueur ! Voyant qu’il se trouvait agenouillé face à moi, je souriais sadiquement.

    -"Il me semble que l'on t'a posé une question ! Ce qu'on a fait subir à ta femelle ne te suffit pas ?!" entendais-je Jason répondre au nouveau né.

    - Nous pouvons avoir enfin une discussion sérieuse maintenant que tu es attentif ! dis-je avec un sourire sadique aux lèvres.

    Il fallait réfléchir à deux fois avant de commettre ses crimes et par la même occasion s’attaquait à nous. Qu’est ce que les nouveaux nés pouvaient être inconscients ! Ils pensaient être invincibles ce qui n’était en aucun cas la vérité. Mais tout d’abord, il fallait savoir que nous sachions qui les avait transformé ce qui semblait être dur à entendre. Ma patience commençait à s’effacer … Ce n’était pourtant pas compliqué de prononcer un nom. Juste un tout petit indice pour que nous puissions nous charger de lui après les avoir tuer. Commençant à être désespérer par toute cette patience, je fonçai vers la fille en une vitesse pour l’attraper fermement par la gorge, serrant sur ma prise. Retournant la fille devant son compagnon, je regardais fixement ce vampire en lui infligeant une longue douleur.

    - Je te conseillerais de vite nous révéler le nom de ton créateur sinon je serais dans l’obligation de tuer ta partenaire. Ce serait triste !

    Souriant sadiquement, je serrais ma prise sur sa nuque, lui faisant pousser un cri d’affolement. Son compagnon voulut se débattre, se défendre de mes attaques mentales mais rien ne fonctionnait. Il souffrait et en même temps on aurait dit qu’il voulait venir en aide à son compagne ce qui était déjà peine perdue. Jason le tenait fermement et personne ne pouvait fuir face aux Voturi.

    - Allez vite !! Je commence à perdre patience ! dis-je avec le sourire aux lèvres.

    L’entendant grogner, il voulait surement me tuer mais malheureusement pour lui, sa chère compagne mourrait avant. Voir la mort de sa compagne ou son compagnon de nos propres yeux sans pouvoir rien faire devait être une chose effrayante. Mais moi, la mort ne me faisait pas peur et la donner en tuant, torturant me rendait joyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Sam 20 Nov - 22:24

Décidemment, ce nouveau né était bien têtu. Comme s’il tenait réellement à protéger le responsable de leurs transformations. Mais pour qu’elle raison ? Peut-être qu’il savait que nous le pourchasserions également. Mais bon, par expérience je savais qu’aucun secret ne pouvait être gardé face aux douleurs mentales et démoniques que ma chère coéquipière pouvait infliger aux malheureux silencieux.
Il ne souhaitait pas pour l’instant nous divulguer ces précieuses informations. Pas grave, nous aurions plus de temps pour nous amuser. Et j’étais curieux de voir combien de temps mettraient-ils avant de parler.

Je maintenais toujours ma prise fermement. Prêt à lui broyer la gorge, s’il se révélait être beaucoup plus fort que ce que je pensais. Je quittais des yeux mon prisonnier pour les porter sur la femelle afin de me rassurer des actes qu’elle envisageait. Mais, la situation n’étant pas à son avantage, elle avait bien l’intention de rester docile. Je portais de nouveau mon regard sur Jane. Son sourire satisfait faisait place sur ses lèvres, tandis qu’elle portait son regard sur ma prise, prenant plaisir de le voir agenouiller devant elle, pour l’avoir si misérablement manqué de respect.

-« Nous pouvons avoir en une discussion sérieuse maintenant que tu es attentif ! lui répondit-elle tout en le narguant

Désirant renforcer la situation de notre côté et les soumettre à parler, il était conseillé de détruire et d’anticiper toute forme de lueur d’espoir, les fondre dans une pénombre totale. L’expérimenter Jane, le savait. C’est alors que je la vis, foncé à vive allure sur la femelle apeurée qui ne put se résoudre qu’à reculer d’un pas crispé. La contournant et pour ainsi la maintenir prisonnière de ses griffes, afin d'empêcher toute évasion que se soit. Nous faisant face désormais, Jane infligea de nouveau une longue douleur a ma prise qui se crispa pas la brulure mentale. Ses musles se rédire, quant à moi, je serais un peu plus ma prise tout en épargnant sa gorge.

-"Je te conseillerais de vite nous révéler le nom de ton créateur sinon je serais dans l'obligation de tuer ta partenaire. Ce serait triste !" Reprit-elle impatiente.
-"Allez vite !! Je commence à perdre patience !" dévoilant un sourire à la penser d'éliminer la femelle.

N'ayant pas le temps de se remettre de sa douleur, le vampire grogna, je pouvais sentir la rage qui l'avait envahi et qui émanait de tout son corps. Je sentis que ma prise n'était pas assez bonne pour résister à la rage de se nouveau né. Je ne pouvais forcer d'avantage sur sa gorge s'en risquer de le tuer. C'est alors que d'un mouvement instantané, je libérai ma main du gosier pour attraper sa chevelure et lui écraser la tête contre le sol assez brutalement. Puis, je vins appuyer mon genoux contre son dos afin d'acquérir de meilleur appui. Je provoquais les hurlements paniqués de sa femelle, sans même y preter attention. Maintenant sa tête et la soulevant légèrement, je constatais qu'il était légèrement sonné. Des fissures étaient visibles sur son visage lisse. Le temps que celles-ci s'effacent et ma proie reprendrait connaissance dans les secondes qui suivent.

-"Arretez par pitié ! Je vous dirais tout ce dont vous souhaitez !" Hurla la femelle paniqué et ne lachant pas son compagnon des yeux.

J'étais satisfait. Je dissimulais tout de même mon plaisirs, en restant de marbre. La crainte que j'espérais voir envers eux était à son maximun. Nous avions apprit à ces ignorants que les Volturi ne plaisantais pas et que chacune de leurs apparitions étaient un très mauvais signe pour les responsables de leurs déplacements.

-"Parle !" Lui lancais-je amèrement.

Elle hésita quelques seconde, avant de reprendre la parole.

-" Il s'appelait John, John Cronenbourg..."

-" Où pourrions nous le trouver ?!" repris-je aussitôt.

J'attendais sa réponse avec impatience, elle semblait perdu dans ses pensées. Comme si elle ressassait des souvenirs nostalgiques de sa rencontre avec cette personne responsable de leurs crime.


(Voilà, si tu souhaites qu'il y ait un autre vampire à tuer, libre à toi de le faire savoir. Mais dans le cas contraire, on peut dire qu'il est déja mort, tuer par son compagnon "crime passionnel" Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi saison 1
Sadique au Visage d'Ange !
avatar


Messages : 73
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Sam 4 Déc - 18:56

    Face à mon pouvoir personne ne pouvait résister. Ce nouveau né croyait-il m’impressionner avec son grognement et son regard noir posé sur moi d’un air menaçant. Il se trompait lourdement ! Au contraire, cela m’amusait et je prenais un malin plaisir à resserrer ma main autour du cou de sa compagne qui poussa un cri de surprise. Défiant le jeune vampire du regard, j’aimais voir son regard plein de haine, la peur sur le visage de sa compagne, le désespoir qui se lisait dans leurs yeux assoiffés par la soif encore une fois. Ces nouveaux nés étaient vraiment incontrôlables dans leur début ce qui était bien ennuyant ! Nous, les volturi étions craints par tous mais eux semblaient ignorer vraiment qui nous étions ce qui était vraiment inadmissible !
    Leur créateur ne leur avait vraiment pas parlé de nous ? Vraiment étrange … Il aurait mieux fait cela dit de leur parler de notre famille royale selon moi, de les avertir du danger qu’ils encouraient s’ils ne respectaient pas les règles mais vu leur situation dans laquelle ils se trouvaient, ils devaient vraiment être naifs de penser que leurs actes n’auraient pas de conséquences. Ils ne voulaient rien dire à son sujet, je l’avais bien compris ainsi que Jason. Tanpis pour eux, je me servirais de la torture comme nous avions l’habitude de fonctionner. C’est à croire que personne ne parle sans la torture !

    Ce jeune vampire semblait vouloir se défendre, se débattre mais face à Jason, il ne pourrait rien faire de plus que bouger légèrement. Devant moi, je maintenais Pamela de manière à ce qu’elle assiste à la scène, qu’elle comprenne que nous n’étions pas là pour nous amuser ou pour plaisanter mais bien là pour les faire avouer qui les avaient transformer il y a quelques mois pour ensuite les tuer comme ils le méritaient. Souriant, je vis le nouveau né se faire écraser littéralement au sol brutalement par Jason, sa tête contre le sol provoquant quelques craquements sur son visage.

    Cette pamela poussai un hurlement, me faisant resserrer automatiquement son emprise sur elle mais celle-ci ne semblait pas vouloir venir en aide à son compagnon ou de vouloir le libérer ce qui était une sage décision que j’approuvais. Elle avait surement peur des répercutions que cela pouvait avoir sur elle ou encore sur lui. J’adorais me faire craindre même par des membres de la garde des Volturi.

    Sa voix se fit entendre dans tout le bâtiment me faisant sourire.

    -"Arretez par pitié ! Je vous dirais tout ce dont vous souhaitez !"

    - C’est une sage décision nouveau né ! dis-je amèrement en regardant Jason, satisfaite de la provocation, de la manipulation que nous jouons avec nos proies ou nos victimes. Ceci était plaisant à voir ! A force de tuer et ceci depuis des centaines d’années au service de nos rois, nos déplacements étaient craints et tous les vampires savaient très bien que cela était un mauvais signe si nous venions leur rendre visite.

    - Parle ! dit Jason amèrement.

    Jason eut le moyen de l’impressionner puisqu’elle répondit aussitôt :

    -" Il s'appelait John, John Cronenbourg..."

    John Cronenbourg… euh… dans ma mémoire ce nom ne m’était pas familier. Réfléchissant un instant, je fus interrompu dans mes pensées par Jason

    - Où pourrions-nous le trouver ?!

    Elle avait enfin décidé de parler à ma plus grande joie. Notre mission semblait bientôt proche de la fin. Resserrant mon emprise sur sa nuque, elle poussa un cri de surprise, s’empressant de répondre :

    - Notre créateur est mort je vous jure !

    Observant son compagnon qui la regardait dans les yeux comme pour lui supplier de ne rien dire de plus, elle reprit apeurée :

    - Nous ne savions pas qu’il existait des règles. John ne nous a jamais parlé de vous. Il restait discret, il ne voulait pas se faire repérer. Il disait que nous n’étions pas en sécurité !

    - Et il avait raison. Dommage qu’il ne soit pas présent parmi nous aujourd’hui, je me serais fait un plaisir de le tuer de mes propres mains dis-je en rigolant en profitant pour faire souffrir la fille par la pensée, la forçant à se mettre à genoux grâce à mon don. Que j’aimais ce don !

    Regardant jason un instant avec un sourire satisfait de ce qu’il allait se produire par la suite, la fin de leur vie pour eux, je répondis sèchement :

    - Sachez que nous sommes là pour faire régner l’ordre et non pour vous donner une seconde chance. Navré pour vous ! dis-je ironiquement avec un sourire narquois au visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Volturi
"Un Vampire Aux Deux Visages"
avatar


Messages : 225
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   Dim 26 Déc - 5:07

J'étais impatient de connaitre le lieu où se trouvait se fameux John Cronenbourg, tout comme Jane d'ailleurs. La femelle sous son emprise échangea un court regard avec son compagnon, avant de reprendre d'un ton qui trahissait sa désespérance et sa peur.

-" Notre créateur est mort je vous jure!"

Alors comme ça, notre mission s'achèverai ici... La peur dominait entièrement l'être de la femelle. Contrairement à son partenaire, elle avait déjà cessé toute lutte. Elle savait qui été les maîtres des lieux. Je ne voyais aucune raison pour qu'elle ne sorte qu'un mensonge. J'étais forcé d'y croire, mais en effet, notre mission allait prendre faire là. Tout n'étais qu'une question de seconde à présent. La prise de Jane me sortit de ma réflexion toujours aussi apeurée.

-"Nous ne savions pas qu'il existait des règles. John ne nous a jamais parlé de vous. Il restait discret, il ne voulait pas se faire repérer. Il disait que nous n'étions pas en sécurité !" termina t-elle comme essoufflée.

Ca, nous le savions déjà. Il n'existait que deux sortes de vampire pouvant se risquer à défier nos lois. Les nouveaux nés voués à leurs propres sorts, ou des vampires se rebellant contre les Volturis. Ceci-dit, ces derniers étaient plutôt rares et le couple faisait partie de la première catégorie. Mais elle pouvait dire tout ce dont elle souhaitait, l'issu était inévitable.
D'ailleurs, Jane ne se retînt pas de le leurs dire.

-"Et il avait raison. Dommage qu'il ne soit pas présent parmi nous aujourd'hui, je me serais fait un plaisir de le tuer de mes propres mains" disait-elle en riant. Tout en usant de nouveau de son don sur sa victime qui sous un hurlement s'agenouilla.

Jane me regardait tout en dévoilant son sourire de satisfaction. J'avais comprit. Nous avions tout ce don nous souhaitions. Il était inutile de les garder en vie plus longtemps.

-"Sachez que nous sommes là pour faire régner l'ordre et non pour vous donner une seconde chance. Navré pour vous !" finit-elle ironiquement.

Aussitôt avait-elle terminé, que j'attrapai les poignets de ma victime. Me relevant tout en appuyant ma semelle sur son crane, je tirai assez fort pour séparer ses bras à son corps dans un craquement total. La mise à mort avait commencé. Je me rabaissai rapidement pour détacher sa tête à son corps, sans le moindre remord... comme d'habitude. Il n'y avait pas de place pour la pitié au sein de la garde royale des Volturi.
Jane fit de même. Ne prêtant pas d'attention à sa mise en mort, je me dirigeai vers un tas d'ordure se tenant au coté d'une bène. Ramassant un sac poubelle que je jetai sur le corps de ma victime afin d'accentué les flammes qui allait le consumer rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mort certaine, bien méritée [PV jason]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mort certaine, bien méritée [PV jason]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» Un repas bien mérité ! (PV : Thérésa ♥)[Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal-Cullen :: ¤ ADMINISTRATION ¤ :: ~ Eternal Cullen saison 1~ :: Autres villes :: Las Vegas-