Partagez | 
 

 Quatre heures du matin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Quatre heures du matin...   Sam 1 Mai - 8:22

Un journal à la main, j'avançais vers une grande maison baignée de soleil. Les quatre fenêtres étaient décorés de jardinières pleine de fleurs de toutes les couleurs, et la porte d'entrée était la copie exacte de celle de Sam. Enfin, l'ancienne, celle que Jared lui avait abimée en venant lui annoncer qu'il allait être papa.

Je pensais trouver quelqu'un pour me renseigner, j'avais téléphoné tôt ce matin pour savoir si cette maison était encore à la location, et le propriétaire m'avait dit de me présenter directement sur place. Sauf que le lieu était désert, et la porte entrouverte. Je décidais donc d'entrer.

- Il y a quelqu'un?

Aucun bruit.

- Je me suis permis d'entrer, je viens pour la location!

Cet endroit me mettait mal à l'aise. Je ne pouvais l'expliquer, mais l'ambiance dans cette maison était étrange. Ma voix me semblait étouffée, comme si personne ne pouvait m'entendre.

J'avançais doucement vers une double porte qui devait donner, je le supposais, vers le salon. J'appuyais sur la poignée et poussais la porte. Ce que je vis me laissa sans voix.

Il y avait Leah, Rachel, Rebecca, Quil, Embry, Jacob, Jared, Kim, Embry.... Bref, tous mes amis. Tous étaient là, réunis, me regardant avec de grands sourires réjouis. Une petite fille vint me prendre la main, je ne la connaissais pas, d'où sortait elle? Kim la couvait des yeux, je ne comprenais pas. Bizarrement, j'étais incapable de parler, muré dans un silence que je ne m'expliquais pas.

La petite fille m'amena devant Billy, qui se trouvait au centre de la pièce. Pourquoi Billy? Pourquoi personne ne m'expliquait? Pourquoi tous ces sourires béats sur leur visage?

Emily lacha la main d'un petit garçon qui courut derrière moi. Je le suivais des yeux, et je le vis saisir la main de Sam, que je n'avais pas encore vu. Il s'avança avec lui, et je remarqua ses vêtements. Quand avais je deja vu Sam habillé ainsi? Je devais me concentrer pour réfléchir, je me sentais si fatigué. Tout à a coup, une image me revint en mémoire. Son mariage!! il était habillé comme ça le jour de son mariage!!

Etait on en train de célébrer un mariage? Qu'est ce que je faisais ici?

J'allais poser la question à Billy lorsque quelqu'un me prit la main. Je me tournais alors et me rendis comte que c'était Sam!! Mon regard se posa alors sur nos mains entrelacées, et je me rendis compte que je portais la robe de mariée d'Emily!!

Non non non!! J'étais en plein cauchemar, qu'est ce que je faisais là? Pourquoi tout le monde me regardait en souriant? Je reculais mais Billy débitaient des paroles incompréhensibles que tout le monde écoutait religieusement. Il n'y avait que moi qui me rendait compte que tout cela n'avait pas de sens.

"- Maintenant, vous pouvez embrasser la mariée" furent les derniers mots que j'entendis prononcer. J'hurlais et ouvrais enfin les yeux.

Je n'étais pas dans cette maison pour une cérémonie de mariage. J'étais chez Rachel, sur la table du salon, et il était 4 heures du matin. Je m'étais endormi en cherchant ma future location, et en posant les yeux sur le journal ouvert devant moi, je vis une grande publicité pour une magasin de robes de mariées. Voila le pourquoi de ce rêve horrible.

Il était temps que je déménage. Mes recherches me tapaient sur les nerfs, j'en cauchemardais maintenant. J'aurais sans doute aussi du éviter les quelques bières que j'avais bu avant de tomber de sommeil.

Je soufflais, soulagé de voir que ce n'était qu'un rêve, et allait me faire un café. Hors de question que je me couche après ça, autant finir de repérer les annonces pour appeler demain à la première heure...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Sam 22 Mai - 23:48

8h28.

J'ai bu 10 cafés, épluché les pages d'annonces de tous les journaux que j'ai pu récupérer, et imprimé les annonces que j'ai trouvées sur internet. Téléphone à la main, j'attends une heure convenable pour commencer à téléphoner.

8h30.

Premiers coups de téléphone.

8h40.


Premier crayon de bois cassé. 5 appels: 2 messages sur le répondeur, 2 logements déjà loués, 1 monsieur mal aimable qui ne loue pas aux "personnes qui ont le toupet de le sortir de son lit".

8h45.

Enfin!! Les deux coups de téléphone suivant se sont bien passés, et j'ai deux visites dans la matinée!! Enfin! Ma première visite a lieu à 10h, ce qui me laisse le temps de dormir un peu... Malgré le café.

10h15

Le café ne m'a rien fait du tout, je me suis endormi comme une pierre... Lorsque j'ouvre un œil et que je vois l'heure qu'il est, j'ai juste envie de me mettre des gifles. Je me dépêche de filer sous la douche et de m'habiller, et je file à mon deuxième rendez vous. Celui de 10h30.





***************************

J'avançais d'un pas déterminé vers l'adresse du rendez vous. J'étais à l'heure et j'avais pris tous les papiers nécessaires pour une location. Je n'avais pas encore vu l'endroit, mais la description était alléchante, un grand salon et deux chambres spacieuses. Bien sur, pour le moment, je n'avais pas besoin de si grand... mais la maison était située tout près de celle de mes amis, et elle correspondait parfaitement à mon budget.

Une femme m'attendait devant la porte.

- Madame Algoma, se présenta t'elle, alors que je lui tendais la main pour la lui serrer.
- Paul Yiruma, nous nous sommes parlés ce matin au téléphone.

Elle eut un léger sursaut en touchant ma main chaude, mais ne releva pas. Elle m'informa alors qu'elle attendait une deuxième personne pour la visite. Super... de la concurrence. Elle allait choisir entre nous deux à l'issue de la visite, sans nul doute.

En attendant l'autre candidat, elle me fit entrer dans la maison, et visiter la première pièce. Le salon. Comme stipuler dans l'annonce, la pièce était vaste, et lumineuse. Une cuisine américaine rendait l'endroit chaleureux, il y avait même une cheminée!

On frappa alors à la porte. Je restais dans le salon, la laissant accueillir ce nouveau prétendant...

- Bonjour! Je suis Madame Algoma. Mais je vous connais... vous êtes la fille de...
- ... Sue et Harry Clearwater oui
, répondit une voix que je connaissais.
- Oh, j'étais très amie avec vos parents, bien avant que je ne déménage. J'ai quitté la Push il y a plus de 10 ans... mais allez y, entrez donc.

Je levais les yeux au ciel. C'était bien ma chance... Cette maison allait me passer sous le nez, les jeux étaient déjà faits.

- Et comment va votre frère... comment s'appelle t'il déjà... Sam?

Leah grimaça, mais se rattrapa en faisant un sourire forcé.

-Seth, il s'appelle Seth. Il va très bien merci. Et moi c'est Leah.

Je saluais Leah à mon tour. J'espérais faire bonne figure, pour qu'elle me choisisse moi. Je ne savais pas pourquoi Leah avait l'envie soudaine de déménager, mais cette maison était pour moi, je ne voulais pas la laisser passer!

Nous commençâmes la visite, et les pièces étaient toutes plus parfaites les unes que les autres. Je m'imaginais parfaitement dans cette maison, c'était ici que je voulais m'installer, nul part ailleurs! J'en fus encore plus persuadé lorsqu'elle nous montra le jardin, et que je vis le grand barbecue construit dans la pierre. Une cheminée pour les soirées romantiques avec Rachel, une barbecue pour les soirées festives avec mes frères... Je voulais cette maison!

- Bon, je suis très intéressé, dis je alors à la fin de la visite. Leah me fusilla du regard. visiblement, elle aussi était très intéressée. Cette maison est parfaite, elle a tout ce que je cherche, je pourrais être votre locataire idéal.

Leah argumenta à son tour, puis la propriétaire prit la parole.

- Je suis veuve voyez vous, et j'ai besoin de ce loyer pour vivre. je dois être sure que l'un ou l'autre, vous payerez bien votre loyer tous les mois. Quel emploi occupez vous tous les deux pour pouvoir payer 800$ par mois pour une location?

Je ne répondis pas tout de suite. Elle avait du se tromper de chiffre. Leah la regardait bizarrement elle aussi.

- 800$? répétais je. J'ouvrais le journal et lui montrait l'annonce. Vous avez écrit 400$, là!

Elle se confondit en excuses, une erreur avait été commise par la faute du journal visiblement.


Dernière édition par Paul Yiruma le Lun 7 Juin - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Sam 5 Juin - 18:52

Je crois que je n’avais jamais autant aimé ma mère qu’aujourd’hui !

Depuis le jour où je lui avais fait part de mon envie de déménager, elle n’avait cessé de m’aider. Bien que cela l’ai quelque peu attristé au début, elle n’avait au final pas cessé de me soutenir et de m’aider lorsque l’on avait discuté des raisons qui me poussé à désirer déménager. Elle avait été plus que compréhensive et m’avait même poussé dans cette voie.

Elle m’avait assuré qu’elle m’aiderait dans mes recherches et voila que lorsque je m’étais levé ce matin, elle m’avait annoncé une superbe nouvelle ! Elle m’avait trouvé une maison ! Tout près de chez nous et qui selon elle serait parfaire pour moi. En plus, elle m’avait obtenu une rendez vous le jour même et m’avait même sermonné pour que je ne sois pas en retard comme a mon habitude.

C’était certain j’avais la meilleure mère du monde !

Je m’affairais alors a cherche tout les papiers nécessaire, trouver des vêtements convenable, il fallait quant même que je fasse bonne impression, c’était préférable.

Puis l’heure du rendez vous arriva et c’est légèrement stressé que je m’y rendis.

Arrivé devant la maison, je toquais a la porte et une femme vont m’ouvrir.

- Bonjour! Je suis Madame Algoma. Mais je vous connais... vous êtes la fille de...

-..Sue et harry Clearwater oui.
- Oh, j'étais très amie avec vos parents, bien avant que je ne déménage. J'ai quitté la Push il y a plus de 10 ans... mais allez y, entrez donc.

Une amie de mes parents! Quel coup de chance ! j’espérais que cela pourrait m’être favorable.

- Et comment va votre frère... comment s'appelle t'il déjà... Sam?


Je grimaçais en l’entendant appeler Seth, Sam mais me reprit en lui offrant un sourire qui je l’espérais paraisse naturel, histoire de faire bonne figure.

C’est la que j’aperçus Paul. Qu’est ce qu’il faisait la ? Pour une visite pour une maison qui plus est ? Paul désirait déménager ? Peut être pour emménager avec Rachel après tout.

-Seth, il s'appelle Seth. Il va très bien merci. Et moi c'est Leah.

Je saluai Paul au passage avant que nous ne commencions la visite.

Cette maison était tout simplement parfaite pour moi. J’avais même une seconde chambre qui me servirait de chambre « d’amis ». Moi qui avait tendance a beaucoup faire la fête ces derniers temps et a ne pas finir la nuit seule, c’était l’idéal ! Je m’imaginais déjà en train d’y vivre.
A peine eu-t-ont fini la visite que Paul attaqua pour tenter de l’avoir pour lui. Il ne perdait rien pour attendre celui la ! Je le fusillais du regard et m'empressa de le « descendre ». Je voulais cette maison à tout prix !

-Personnellement madame Algoma je pense que je serai bien mieux comme locataire ! Je sais parfaitement entretenir une maison et les voisins n’auront aucuns soucis de bruit ou autres gènes. Ce qui ne sera pas le cas pour Paul ! N’est ce pas Paul ? Dis-je en le défiant du regard.

Et vlan ! Bien fait pour toi mon coco !

Paul me lança un regard noir auquel je répondis avec un sourire narquois comme je les aimais tant.

Il n’eut pas le temps de répliquer car la propriétaire prit la parole.

- Je suis veuve voyez vous, et j'ai besoin de ce loyer pour vivre. je dois être sure que l'un ou l'autre, vous payerez bien votre loyer tous les mois. Quel emploi occupez vous tous les deux pour pouvoir payer 800€ par mois pour une location?


Elle venait bien de dire 800 la ou mes oreilles me jouait des tours ?! C’était bien ma veine ca ! Le loyer était beaucoup trop cher pour moi la. Elle devait avoir fait une erreur… S »il vous plait faites que ce ne soit qu’une erreur de sa part…

Paul lui montra le journal en lui indiquant bien que le loyer avait était spécifié de 400 euros et non de 800 comme elle venait de nous l’annoncer. Apparemment, c’est le journal qui avait fait une erreur… La terre m’en voulait elle a ce point ?!

Personne ne dit le moindre mot pendant quelque instant, c’est la propriétaire qui le rompit.

-J’ai cru comprendre que vous vous connaissez et a j’ai cru sentir que vous vous entendiez bien alors pourquoi ne pas partager cette maison en temps que colocataire ? Votre loyer serait chacun de 400 euros et vous habiteriez la maison. J’ai bien senti qu’elle vous plaisait a tout les 2 nous sourit-elle. A moins que vous n’ayez prévu d’emménager avec quelqu’un déjà..

Paul et moi ?! En colocation ! Etait –elle sérieuse ?!

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Lun 7 Juin - 19:03

Leah venait de me saboter ma dernière chance. J'allais devoir repartir à zéro, annonces à éplucher, coups de téléphone, rendez vous... Les logements disponibles à la Push n'étaient pas nombreux et très prisés, cette histoire commençaient vraiment à me peser.

La propriétaire brisa le lourd silence qui s'était installé entre nous, trouvant une solution pour le moins inattendue à notre problème de loyer.

-J’ai cru comprendre que vous vous connaissez et a j’ai cru sentir que vous vous entendiez bien alors pourquoi ne pas partager cette maison en temps que colocataire ? Votre loyer serait chacun de 400 dollars et vous habiteriez la maison. J’ai bien senti qu’elle vous plaisait a tout les 2 nous sourit-elle. A moins que vous n’ayez prévu d’emménager avec quelqu’un déjà..


Je regardais Leah puis Madame Algoma avec surprise. Dans une même voix, nous nous écriâmes "non!" Je n'avais rien contre Leah, elle faisait partie de mon cercle d'amis... mais de là à dire que nous nous entendions bien...

Je reprenais plus posément, et Leah bafouilla aussi une quelconque excuse. Visiblement, sur ce point là, nous étions d'accord...

- Ce n'est pas exactement ce que j'avais prévu, mais merci de nous le proposer, répondis je poliment.

Mon portable se mit alors à sonner, et je m'excusais avant de décrocher. Je fis quelques pas pour l'éloigner d'elles tout en parlant à mon interlocuteur. Ce monsieur avait bien eu mon message, mais avait déjà loué son logement... Je soupirais en fermant le clapet de mon portable et rejoignais Leah et Madame Algoma.

Vivre avec Leah...? Pourquoi pas après tout. La maison était assez grande pour être "coupée" en deux.... Après tout, nous étions souvent ensembles, chez Sam ou chez Jared... et nous connaissant, nous allions plutôt nous éviter. J'avais bien partagé ses pensées plusieurs moi durant, alors pourquoi pas une location.

- Vous pouvez nous excusez s'il vous plait? demandais je en les rejoignant, un sourire forcé sur les lèvres. Je saisissais le poignet de Leah et l'attirais à quelques pas.

- Toi, tu ne perds rien pour attendre! Tu as voulu le casser mon coup sur cette baraque, je te retiens!

Je croisais les bras sur ma poitrine, et continuais.

- Cette idée ne me plait qu'à moitié pour être franc, lui dis je en jetant un coup d'oeil à madame Algoma qui regardait sa montre. Mais je t'avoue que je n'ai pas d'autre proposition, et il faut que je déménage. Alors... t'en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Mar 8 Juin - 16:14

L’idée d’habiter ensemble nous paraissez tellement irréel a tout les deux que nous nous écriâmes tout les 2 “non” d’un même voix suite la proposition de la propriétaire.

Le portable de Paul se mit a sonner et il s’excusa avant de s’éloigner quelque instants.

Habiter avec Paul ?! Non impossible, on se supportait a peine et je voulais emménager seule pas avec quelqu’un et encore moins avec lui !
J’entendis Paul soupirait puis refermait le clapet de son téléphone. Mauvaise nouvelle semblait-il…

- Vous pouvez nous excusez s'il vous plait?
Demanda Paul en nous rejoingant.

Il m’attrapa par le poigné pour m’attirer quelques mètres plus loin.

- Toi, tu ne perds rien pour attendre! Tu as voulu le casser mon coup sur cette baraque, je te retiens!


-Je veux cette maison aussi je te signale Paul ! Il fallait bien que je trouve quelque chose et tu me connais quant je veux quelque chose je n’y vais pas par 4 chemins !

Croisant ses bras sur son torse, il continua.

- Cette idée ne me plait qu'à moitié pour être franc, lui dis je en jetant un coup d'oeil à madame Algoma qui regardait sa montre. Mais je t'avoue que je n'ai pas d'autre proposition, et il faut que je déménage. Alors... t'en penses quoi?


Je le regardais incrédule. Il était vraiment en train de me proposer qu’on emménage ensemble la ?!

-Tu plaisante la ?! Tu nous voies vraiment habiter ensemble ? j’ai du mal a l’imaginer moi tu vois.


D’un autre coté je n’avais pas vraiment d’autres solutions... Tout comme lui je n’avais pas d’autres propositions et il était difficile de trouver une maison à la réserve. Celle-ci était une aubaine. Si je quittais la réserve, les loyers devenaient déjà plus cher et puis être sur la réserve était bien mieux pour les patrouilles, pour être proche des autres aussi.

Je soupirais, regardant madame Algoma qui s’impatientait.

-Ok, je suppose qu’on peut faire un essai et voir comment ca se passe tu ne crois pas ?! Apres tout ca pourrait bien se passer non ?! Dis-je en tentant de me convaincre plus moi que lui au final.

-mais je te préviens ne crois pas te la couler douce pendant que moi je me taperais toutes les corvées etc ! Si tu t’imagine ca c’est niet directement ! Je ne suis la bonne de personne on est bien d’accord la dessus ?!


Mieux valait mettre les choses au clair tout de suite après tout. Je n’avais pas envie de faire tout ca pour rien.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Mer 9 Juin - 10:52

Je lui jetais un regard noir avant d'ouvrir le journal et de lire à voix haute.

- "Charmante maison, salon/salle à manger, 2 chambres, salle de bain, toilettes, jardin. 400$" Il n'est marqué nulle part qu'une femme de ménage est incluse dans le le prix! Arrête Leah, non mais pour qui te me prends?! Je n'ai pas besoin d'une femme de ménage ou de quelqu'un pour vivre avec moi, je n'ai aucune autre proposition et c'est la seule raison qui fait que je suis prêt à essayer de vivre dans la même maison que toi!

Madame Algoma jetait des coups d'œil dans notre direction, visiblement impatiente d'en finir. Leah quant à elle, me regardait toujours avec un air suspicieux.

- Bon, ça va, voila ce que je te propose. 50/50 sur les taches ménagères. De ton coté, pas de trucs de filles, de fleurs ou de trucs du genre, d'émissions débiles à la télé et je ne veux pas savoir avec qui tu passes tes nuits. Colocation, donc pas de compte à rendre à l'autre et bien sur, division des dépenses liées à la location. Ça te va?
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Mer 9 Juin - 13:19

Me jetant un regard noir , il ouvrit le journal pour me lire l'annonce paru dans le journal.

Il n'est marqué nulle part qu'une femme de ménage est incluse dans le le prix! Arrête Leah, non mais pour qui te me prends?! Je n'ai pas besoin d'une femme de ménage ou de quelqu'un pour vivre avec moi, je n'ai aucune autre proposition et c'est la seule raison qui fait que je suis prêt à essayer de vivre dans la même maison que toi!

Pour qui je le prend ?! Pour rien d'autre que ce qu'il est évidement! Je savais bien comment était Paul et ce n'était pas sure lui qu'il fallait compter pour les taches ménagère, pour vider les assiettes plutôt !

-On ne sais jamais après tout tu n'es pas une fée du logis il me semble ! dis-je avec suspicion.

Il sembla se résigner en voyant madame Algoma s'impatientait.

- Bon, ça va, voila ce que je te propose. 50/50 sur les taches ménagères. De ton coté, pas de trucs de filles, de fleurs ou de trucs du genre, d'émissions débiles à la télé et je ne veux pas savoir avec qui tu passes tes nuits. Colocation, donc pas de compte à rendre à l'autre et bien sur, division des dépenses liées à la location. Ça te va?

Plutôt bonne offre je dois l'avouer.

-Déjà! C'est pas franchement mon truc les fleurs , films a l'eau de rose et autres idioties de ce genre alors tu n'a pas a t'en faire de ce côté la. Ensuite, je ne comptais pas te dire avec qui je passe mes nuits mais toi tu seras gentil de me prévenir quant Rachel la passe ici, j'ai pas forcement envie d'assister a vos mamours, ou d'entendre vos gémissement. Et pour le tout le reste je suis Ok !


je lui tendis la main.

-Marché conclu ?

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Mer 9 Juin - 13:58

- C'est parfait, dis je en me détendant légèrement. Je lui serrais la main, et ni elle ni moi ne pûmes retenir un sourire, tous deux soulagés d'avoir réglé cette affaire.

- Mais au fait, pourquoi tu déménages toi?

Leah vivait avec Seth et sa mère, et je n'avais pas entendu dire qu'elle voulait emménager seule. Je ne savais même pas si elle travaillait toujours au même endroit, car nous nous étions peu croisés ces dernières semaines.

Elle l'eut pas le temps de me répondre, car Madame Algomera s'était approchée de nous.

- Alors, vous vous êtes mis d'accord?

- Oui, c'est parfait pour nous, lui dis je poliment. Si vous voulez, nous pouvons faire les papiers tout de suite?

Elle accepta, et nous rentrâmes faire le bail. Une demie heure plus tard, la paperasse était faite, et elle nous tendait à chacun un trousseau de clés. Elle nous laissa alors dans notre nouveau "chez nous", nous incitant à l'appeler si nous avions besoin, et rappelant à Leah qu'elle allait contacter sa mère pour prendre des nouvelles... une manière de lui dire qu'elle nous avait à l'œil sans aucun doute.

- J'en reviens pas, lui dis je alors. Cette maison est top! On refait le tour?
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Dim 13 Juin - 0:27

Paul conclut notre marché, un sourire aux lèvres.

- Mais au fait, pourquoi tu déménages toi?

Bonne question ca tiens… C’est vrai qu’il n’étais plus dans ma tête et ne pouvait pas donc pas savoir les raisons de mon envie de déménager et ce n’est pas a lui que j’irai me confier de toute façon.

J’eus a peine le temps d’ouvrir la bouche pour lui répondre que madame Algoma vînt nous demander si nous étions enfin d’accord au sujet de la maison.

Paul l’informa que tout était Ok et lui demanda si nous pouvions faire les papiers, ce qu’elle accepta bien évidemment. C’est une demi-heure plus tard que nous obtenions Paul et moi les clés de NOTRE nouvelle maison. Je n’en revenais toujours pas. Si on m’avait un jour dit que Paul et moi finirions par partager une maison ensemble je crois bien que j’aurai ris au nez de cette personne. Cela m’aurait paru bien trop ridicule, enfin ce matin cette idée aussi m’aurait paru particulièrement ridicule d’ailleurs.

En partant madame Algoma me dit qu’elle n’allait pas tarder a contacter ma mère pour avoir des nouvelles. C’était clairement nous dire avec « subtilité » qu’elle nous surveillerait.

-Bien sur, n’hésitez pas surtout ! Ma mère sera ravie d’avoir de vos nouvelles. Lui dis-je avec un sourire contrit.

- J'en reviens pas, me dit Paul... Cette maison est top! On refait le tour?

-Allez hop ! Refaisons le tour lui dis-je avec un sourire. Familiarisons-nous avec NOTRE maison ! Pouah… C’est trop bizarre de dire ca ajoutais-je en rigolant.

On commença alors a refaire un tour dans la maison jusqu'à arriver aux chambres. Je me stoppais alors et regardez chaque porte l’une pares l’autres.

-Bon… On choisit nos chambres ?!

Il acquiesça avec un sourire et nous fîmes un tour dans chacune des 2 chambres, les examinant minutieusement.

-Celle-ci me plait bien Dis-je en désignant celle de gauche. Elle est bien grande avec un placard et en plus elle est lumineuse. Ça te va si je la prends ?!

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Lun 21 Juin - 19:37

-Allez hop ! Refaisons le tour lui. Familiarisons-nous avec NOTRE maison ! Pouah… C’est trop bizarre de dire ca, ria Leah.

- Bizarre oui, acquiesçais je en la suivant. Jamais je n'aurais pensé à un arrangement comme celui ci avec Leah.

La maison était vraiment parfaite. Je m'imaginais déjà la faire visiter à Rachel, puis organiser un petit repas en amoureux juste tous les deux, loin de l'agitation de chez les Black. Ca allait être génial!

-Celle-ci me plait bien, me dit Leah en désignant la première chambre. Elle est bien grande avec un placard et en plus elle est lumineuse. Ça te va si je la prends ?!

- Oui oui, vas y, c'est sans importance, dis je en souriant. Malgré ses airs de garçon manqué et ses attitudes masculines, dues à son statut de loup, Leah n'en restait pas moins une fille. S'attarder sur la taille des placards, voila bien une préoccupation de nana...

J'entrais dans la seconde chambre, et tournais sur moi même pour en apprécier la taille.

- C'est parfait! Je savais déjà où j'allais installer mon lit et mon armoire.

Je me penchais par la fenêtre, et voyais que ma chambre donnait sur la jardin qui bordait la forêt. La maison était idéalement située pour l'un comme pour l'autre. Je m'adossais à la fenêtre, et me rendait compte que Leah était dans la pièce.

- La maison est super bien placée. En bordure de la forêt, c'est parfait pour nos rondes.

Je croisais les bras sur ma poitrine, et la regardait quelques secondes.

- Alors...? Pourquoi est ce que tu déménages?
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Ven 9 Juil - 16:37

Paul accepta que je prenne la chambre qui me plaisait. Tant mieux, j'avais eu un coup de cœur pour celle-ci. Lui sembla beaucoup apprécier la sienne.

La maison est super bien placée. En bordure de la forêt, c'est parfait pour nos rondes.

Je n'avais pas vraiment fait attention a ce détail mais il est vrai que la maison était très bien placé et il nous serait facile en cas de besoin de sauter par le fenêtre et muter pour nous rendre dans la foret sans être vu.

-C'est vrai, maintenant que tu le dis je le remarque
riais-je. C'est cool.


Il se tourna vers moi avant de me regarder, les bras croisés sur sa poitrine.

- Alors...? Pourquoi est ce que tu déménages?

Ah! la question a un million! Je sourit avant de lui répondre. J'avais bien envie de lui dire que ce n'était pas ces affaires, histoire de l'embêter un peu mais cela risquait de l'énerver, ce qui n'arrangerait pas nos relations de futur colocataires.

-Bonne question... Eh bien c'est assez simple en fait. J'ai presque 28 ans et je vis encore chez ma mère avec mon petit frère. Tu ne vois pas ou ca cloche toi ?!

Je m'arrêtais un instant avant de reprendre et de lui expliquer correctement mes raisons.

-Disons que depuis que j'ai retrouvais la mémoire, je me suis rendu compte de certaines choses, certaines erreurs aussi. c'est ce qui ma décidé a prendre mon envol si on peut dire. j'avais besoin d'avoir un chez moi. Quant j'ai retrouvé la mémoire et que je me suis rendu compte de la vie que je menais j'ai éprouvé le besoin de changer tout ca. Je me suis rappelle tout les rêves que j'avais a l'époque et j'en suis bien loin.

je baissais les yeux sur mes pieds car ma phrase avait bien entendu un double sens dont je ne doute pas que Paul l'ai saisi.

-Donc j'ai décidé de prendre les choses en main. En plus, C'est pas géniale pour faire la fête ou inviter des mecs, d'habiter chez sa mère, c'est plutôt tue l'amour. dis-je en rigolant. En tout cas j'avais besoin de me prendre en main une bonne fois pour toutes.

Un silence s'installa brièvement entre nous, que je brisais très vite.

-Et toi alors ? Quels sont tes raisons?

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Dim 11 Juil - 17:02

La réaction de Leah m'etonna et me rassura quant à nos futurs relations de colocation. Si je parlais beaucoup avec mes frères, je le faisais très peu avec elle. Après la naissance d'Aaron, nous avions pour la première fois échanger autre chose que des banalités. J'avais eu besoin de parler, elle avait été là, et ça avait été la première fois que je m'étais confiée à elle.

Suite à ma question, elle avait souri puis m'avait répondu sans remarque désagréable ou agressivité.

]-Disons que depuis que j'ai retrouvais la mémoire, je me suis rendu compte de certaines choses, certaines erreurs aussi. c'est ce qui ma décidé a prendre mon envol si on peut dire. j'avais besoin d'avoir un chez moi. Quant j'ai retrouvé la mémoire et que je me suis rendu compte de la vie que je menais j'ai éprouvé le besoin de changer tout ca. Je me suis rappelle tout les rêves que j'avais a l'époque et j'en suis bien loin

Alors qu'elle baissait les yeux, je ne pouvais détourner mon regard d'elle. Je comprennais parfaitment ce qu'elle voulait dire, même si elle ne rentrait pas dans les détails. Nous avions tous été dans sa têt 7 ans plus tôt, et voir Sam faire sa vie devait être très étrange pour elle. Je me demandais si elle souffrait toujours de cette séparation, si elle éprouvait encore quelque chose pour lui.... Mais je me taisais et là laissais continuer. Je n'étais pas vraiment sur d'avoir envie de savoir la réponse à ma question, et puis surtout, tout ça ne me regardait pas.

Donc j'ai décidé de prendre les choses en main. En plus, C'est pas géniale pour faire la fête ou inviter des mecs, d'habiter chez sa mère, c'est plutôt tue l'amour. En tout cas j'avais besoin de me prendre en main une bonne fois pour toutes.

FInalement, nous étions tous les deux ici pour faire le point et nous retrouver. La situation était plutot amusante finalement.

-Et toi alors ? Quels sont tes raisons?


Je sourirais à mon tour en entendant sa question. Jake n'avait donc rien dit à Leah...? D'habtiude, ce genre d'informations circulaient très vite entre nous, mais avec ces histoires de sangsues qui trainaient dans les parages, je me doutais qu'il avait eu autre chose à penser.

- On va dire que nos raisons se ressemblent sensiblement... J'ai besoin moi aussi de me sentir indépendant. Je vis depuis sept ans chez Rachel... et avant cela, j'ai vécu chez mes parents. Ca peut sembler étrange, mais j'ai besoin d'avoir ma maison, de me sentir responsable, capable de m'assumer seul.

Je souriais à cette idée. Je devais avoir l'air parfaitement crétin, avoir besoin de me prouver ça à mon age... ça pouvait paraitre idiot. Pourtant... Alors que je voyais mes frères se marier, devenir papa, je n'arrivais pas à m'imaginer avec ce genre de responsabilité. J'étais intimement persuadé que le fait de vivre seul aller me faire du bien. Je savais ce que j'éprouvais pour Rachel, j'étais sur d'elle et de nous.

Leah me regardait avec un air suspicieux. Je me demandais ce qu'elle pensait de tout ça, et sans lui laisser le temps de répliquer, je rajoutais:

- Et tout va bien avec Rachel! Ne te mets pas à me faire la morale toi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Ven 13 Aoû - 22:05

Paul sourit lorsque je lui demandais quels était les raisons qui le pousser à déménager.

- On va dire que nos raisons se ressemblent sensiblement... J'ai besoin moi aussi de me sentir indépendant. Je vis depuis sept ans chez Rachel... et avant cela, j'ai vécu chez mes parents. Ça peut sembler étrange, mais j'ai besoin d'avoir ma maison, de me sentir responsable, capable de m'assumer seul.


J’étais étonné par ce que Paul me dit mais je comprenais ces raisons. J’étais loin de m’attendre à ça venant de lui. Je n’avais j’allais vraiment imaginer Paul… autonome en fait, toujours fourré chez les autres à vider les frigos sans gêne… C’est aussi pour cela que j’avais du mal à nous imaginer colocataire….

Je nous voyais déjà nous battre tout les deux car j’allais être plus qu’énervé qu’il se prélasse devant la télé, une bière à la main en ne faisant rien alors que moi j’allais me taper le ménage les courses etc… je ne pus m’empêcher de grimacer a cette idée.

Sans me laisser le temps de lui répondre, il enchaina.

- Et tout va bien avec Rachel! Ne te mets pas à me faire la morale toi aussi!

J’éclatais de rire malgré moi. Visiblement, les personnes à qui il en avait parlé avaient surement cru qu’il y avait de l’eau dans le gaz avec Rachel. Idée qui ne m’avait même pas traversé l’esprit …Ce n’était pas moi qui allait me mêler de leurs affaires de couple, moins j’en sais mieux je me porte !

-Désolé, je n’ai pas pu m’empêcher de rire la. Tu pensais vraiment que j’allais me mettre à fouiner dans tes affaires avec Rachel ? Si il ya de l’eau dans le gaz entre vous ca ne me regarde pas. Ne compte pas sur moi pour te faire la morale, a vous de régler vos soucis.


Un autre détail me traversa l’esprit. Paul était imprégné de Rachel et il en était sacrement accro donc … Nouvelle grimace. J’allais avoir droit a Rachel sur le dos toute la journée vu qu’elle viendrait voir son mec et quant elle ne serait pas la, il allait se lamenter ou passer des heures au téléphone avec elle… Pitié pas ca !

*Trop tard ma fille, tu t’es bien foutu dans la merde cette fois, il ne te reste qu'a subir...* pensais-je

-En tout cas, je comprends ce qui te pousse à déménager. C’est un peu la même chose pour tout les 2 oui… mais euh… il va quant même falloir qu’on discute de notre coloc, qu’on se mette d’accord sur qui fait quoi par exemple…


Je tentais une approche pour voir un peu ce a quoi je devais m’attendre par la suite… au moins on mettrait les choses a plat comme ca et hors de question qu’il se la coule douce et que j'ai Rachel sur le dos tout le temps a la maison!


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Ven 1 Oct - 16:31

Parfait. Leah n'était pas du genre à se mêler des affaires des autres, tout ça me convenait parfaitement!

- En tout cas, je comprends ce qui te pousse à déménager. C’est un peu la même chose pour tout les 2 oui…

Je lui répondis par un sourire. Sa mine changea soudain, et elle sembla un peu gênée de continuer.

- Mais euh… il va quant même falloir qu’on discute de notre coloc, qu’on se mette d’accord sur qui fait quoi par exemple…

Je riais intérieurement en l'écoutant. Est ce qu'elle voulait qu'on se fasse un planning de tâches ménagères?

- Qui fait quoi? repris je le plus sérieusement du monde. Et bien... ça me semble simple. tu t'occupes des courses, de la confection des repas, de la vaisselle.... et du ménage évidemment. Moi je vais être trop crevé par les rondes, d'autant que je bosse la journée, donc vraiment... on peut fonctionner que comme ça.

Leah changea de tête, et je fus pris d'un fou rire incontrôlable.

Ok... Ok.... dis je entre deux éclats de rire. Je plaisantais, ne déchire pas notre contrat de location!

Je repris un semblant de sérieux, puis continuai.

- Chacun s'occupe de sa chambre, et pour le reste, on fait chacun son tour. Les courses, chacun de son coté, et les dépenses liées à la maison, moitié moitié. Ça te convient?
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Sam 6 Nov - 0:09

J’avais un peu peur de ce que Paul allait répliquer… avec lui je m’attendais a tout. De toute façon, si il croyait que j’allais me laisser faire et tout lui accorder comme un roi dictant a ses sujets, il se gourait royalement c’est le cas de le dire.

- Qui fait quoi? repris je le plus sérieusement du monde. Et bien... ça me semble simple. tu t'occupes des courses, de la confection des repas, de la vaisselle.... et du ménage évidemment. Moi je vais être trop crevé par les rondes, d'autant que je bosse la journée, donc vraiment... on peut fonctionner que comme ça.

En l’entendant, je me décomposais sur place. Il était sérieux ? Vraiment ? Pourquoi aurait-je du m’attendre à autre chose de toute façon venant de lui… Paul n’était pas réputé pour être une fée du logis.

J’allais répliquer, prête à lui voler dans les plumes quant il éclata de rire. Je le fixais, totalement incrédule. Ou était la blague… ?!

Ok... Ok.... Je plaisantais, ne déchire pas notre contrat de location!

Il tentait de se contenir de rire mais visiblement, c’était sans grand succès. Je croisais les bras attendant de voir ce qu’il allait dire.

- Chacun s'occupe de sa chambre, et pour le reste, on fait chacun son tour. Les courses, chacun de son coté, et les dépenses liées à la maison, moitié moitié. Ça te convient?


Je continuais de le fixer avec hostilité un instant avant de prendre une grande inspiration.

-Mouais…

Bon, il s’était bien rattrapé, enfin bien il s’était rattrapé quoi. Mieux valait pour lui que ca ne soit pas juste de belles paroles pour me faire passer la pilule.

-Ca me convient. Je crois. Tu as intérêt à le faire sinon ca va mal aller pour toi crois moi. Il n’y a pas écrit bonne de service sur mon front compris ? Dis-je avec une légère pointe d’animosité. En tout cas très drôle ta blague je suis morte de rire….Enfin bon, passons. Mais ne me refait plus un coup comme ca, j'ai cru avoir une attaque moi!

Je finis tout de même par me détendre et me décrisper malgré la « blague » de Paul qui était vraiment de mauvais gout.

-Bon et en ce qui concerne les allers et venus de Rachel ? Je n’ai pas spécialement envie d’assister à vos séances de bécotages…

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Dim 21 Nov - 13:00

-Mouais…

Leah ne se détendait pas. Elle prit une inspiration, mais ne se dérida pas pour autant.

-Ca me convient. Je crois. Tu as intérêt à le faire sinon ca va mal aller pour toi crois moi. Il n’y a pas écrit bonne de service sur mon front compris ? En tout cas très drôle ta blague je suis morte de rire….Enfin bon, passons. Mais ne me refait plus un coup comme ca, j'ai cru avoir une attaque moi!

Et bien, elle en mettait du temps à se détendre! Je savais que Leah pouvait s'emporter rapidement, mais là, ça battait les records. Elle reprit finalement, le visage un peu moins crispé.

-Bon et en ce qui concerne les allers et venus de Rachel ? Je n’ai pas spécialement envie d’assister à vos séances de bécotages…

Alors là, c'était l’hôpital qui se foutait de la charité! Sans perdre mon sourire, je lui répondais du tac au tac.

- N'en t'en fais pas, le becotage, ça sera pas devant toi... J'ai une chambre pour ça. Et puis bon... je suppose que tu comptes ramener tes trophées de chasse ici non? Moi je m'en fous, tu fais ce que tu veux, du moment qu'aucun d'eux ne lorgne sur Rachel...

Je n'attendais pas sa réaction pour ajouter.

- D'ailleurs, tu nous avais présenté un mec chez Sam il y a un moment de ça! Il devient quoi lui? J'aurais la chance de le recroiser ici ou pas?

Voyant Leah toujours aussi tendue, je lui souriais et décidais de lui répondre plus sérieusement. Cette conversation semblait très importante pour elle, je ne voulais pas la braquer.

- Ok, ok, j'arrête. Non, mais sérieusement, ne t'en fais pas ça va rouler. T'as besoin de déménager, moi aussi, c'est ce qui compte. Je ne vais pas te laisser tout faire, n'ai pas d'inquiétude. Je ne vais pas deborder sur ton espace,et Rachel n'emmenage pas avec moi. Après, il y aura du passage, c'est sur. Rachel, la meute.... Mais c'est d'abord chez toi et moi, alors détends toi et rassure toi, ça roule....

Balayant une dernière fois la pièce des yeux, j'ajoutais.

- Bon, je déménage dans la journée. Billy et Jake vont être heureux de me voir débarrasser le plancher. Si tu as besoin d'un coup de main tu me passes un coup de fil? Je viendrais t"aider.
Revenir en haut Aller en bas
Leah Clearwater
mi Ange, mi Démon...
mi Ange, mi Démon...
avatar


Messages : 1489
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt....

MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Dim 21 Nov - 19:41

Paul ne se dépêtrait pas du sourire légèrement moqueur qu’il affichait. Il me répondit du tac au tac sans même y réfléchir plus que ça.

- N'en t'en fais pas, le becotage, ça sera pas devant toi... J'ai une chambre pour ça. Et puis bon... je suppose que tu comptes ramener tes trophées de chasse ici non? Moi je m'en fous, tu fais ce que tu veux, du moment qu'aucun d'eux ne lorgne sur Rachel...

J’étais au moins rassuré sur un point. Je n’avais pas besoin de m’inquiéter de trouver Rachel et Paul en train d’explorer la gorge de l’autre lorsque je rentrais. Je n’avais pas du tout envie d’assister à ce genre de choses, je tenais à ma tranquillité et à ma vue surtout !

Paul enchaina sans me laisser le temps d’en placer une. Je l’écoutais donc.

- D'ailleurs, tu nous avais présenté un mec chez Sam il y a un moment de ça! Il devient quoi lui? J'aurais la chance de le recroiser ici ou pas?

Moi présenter un mec chez Sam ? Impossible ! Je faisais tout mon possible pour garder ma vie privée…privée justement et que la meute ne rencontre pas les mecs que je fréquentai ou avec qui je passai la nuit. Néanmoins j’avais oublié un détail… Hayden ! C’était lui dont Paul parlé. Ils n’avaient quand même pas cru que… Hayden était mon mec « du moment » ? Bon c’est vrai que je n’avais rien précisé au final mais personne n’avait posé de questions.

-Oh ne t’inquiète au sujet de mes « trophées de chasse » ! Déjà je m’arrange pour atterrir chez eux et pas chez moi. Ensuite, ça m’étonnerait qu’il lorgne sur Rachel crois-moi…. Ils m’ont moi, donc Rachel n’aura aucun intérêt à leurs yeux.

Lorsque je vis la tête que fit Paul je ne pus m’empêcher de sourire. Il sembla se décomposer sur place.

-Ok relax je plaisante. Tu crois être le seul à savoir faire des blagues … ?! Concernant Hayden, Je n’en ai pas la moindre idée, on verra bien. De toute façon, c’est juste un ami rien de plus.

Paul enchaina plus sérieusement cette fois-ci tout en affichant toujours léger sourire.

- Ok, ok, j'arrête. Non, mais sérieusement, ne t'en fais pas ça va rouler. T'as besoin de déménager, moi aussi, c'est ce qui compte. Je ne vais pas te laisser tout faire, n'ai pas d'inquiétude. Je ne vais pas deborder sur ton espace,et Rachel n'emmenage pas avec moi. Après, il y aura du passage, c'est sur. Rachel, la meute.... Mais c'est d'abord chez toi et moi, alors détends toi et rassure toi, ça roule....


Il se voulait rassurant avec moi sur notre future colocation mais je restais toujours un peu sceptique. Méfiance naturel, je n’y pouvais rien moi !

-Ok ok. De toute façon l’avenir nous éclairera sur comment ça va se passer. Les passages de la meute et de Rachel ne t’en fais pas je me doutais bien que ça arriverait. Pas contre, ils n'ont pas intérêt à rentrer dans ma chambre et a venir fouiner, sinon je les trucide ! ça me fait penser… j’ai hâte de voir leurs tête quand ils vont savoir qu’on va être coloc tiens… ça promet d’être marrant ! dis-je tout sourire en imaginant leurs têtes.


Il me dit enfin qu’il emménagerait dans la journée et ajouta que si j’avais besoin d’un coup de mains je devais l’appeler.

-pas de problèmes coloc ! Je ne doute pas que la frêle femme que je suis aura besoin de ta tonne de muscles. Dis-je en riant.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
"On ne peut pas se forcer a ressentir ce qu'on ne ressent pas, mais on peu se forcer a bien agir malgré ce que l'on ressent."



Merci Eva ♥️

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   Lun 22 Nov - 0:46

-Oh ne t’inquiète au sujet de mes « trophées de chasse » ! Déjà je m’arrange pour atterrir chez eux et pas chez moi. Ensuite, ça m’étonnerait qu’il lorgne sur Rachel crois-moi…. Ils m’ont moi, donc Rachel n’aura aucun intérêt à leurs yeux.

L'idée que quelqu'un ne puisse pas trouver Rachel parfaite m'était simplement inconcevable. Comment pouvait on ne pas craquer pour son sourire, pour sa petite fossette, pour son regard, pour son corps élancé si parfait, pour ses courbes, pour...

-Ok relax je plaisante. Tu crois être le seul à savoir faire des blagues … ?! Concernant Hayden, Je n’en ai pas la moindre idée, on verra bien. De toute façon, c’est juste un ami rien de plus.

Leah se détendit enfin, et imagina la réaction du reste de la meute lorsque nous leur allions leur apprendre la nouvelle.

- Oui, c'est tellement inattendu! Jamais je n'aurais pensé qu'un jour on serait amené à vivre au même endroit... mais bon, pourquoi pas après tout...!

Je me mis à rire en pensant à Jacob. Mon frère allait sauter de joie, me voir déménager de chez lui, enfin! Il attendait ça depuis si longtemps! Je l'imaginais en train de m'attendre avec ma valise, me faisant un signe de la main avec un grand sourire.

Je sortis de la maison en souriant. Une page se tournait aujourd'hui... j'allais emménager chez moi pour la première fois. Sans perdre de temps, je pris la direction de chez Rachel, pour lui annoncer la nouvelle et préparer mes affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quatre heures du matin...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quatre heures du matin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin
» Aux petites heures du matin [Clover]
» Qu'est ce qui marche sur quatre pattes le matin, sur deux le midi et sur trois le soir ?
» Parce qu'à trois heures du matin, j'arrive pas à dormir...
» Ce matin, un lapin a tué un chasseur (Cassiopée) terminé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal-Cullen :: ¤ ADMINISTRATION ¤ :: ~ Eternal Cullen saison 1~ :: La Push :: La réserve Quileutes :: Maison Clearwater/Yiruma-